4ème jour de blocage du collège d'Aspet par les enseignants et parents d'élèves

Le collège Armand Latour à Aspet est bloqué par des enseignants et des parents d'élèves depuis mardi. Ils demandent des postes supplémentaires pour faire face à un sureffectif depuis cette rentrée et plus de moyens. 
Depuis mardi, les grilles du collège Armand Latour à Aspet sont cadenassées. Un collectif d'enseignants et de parents d'élèves bloque l'établissement pour demander la création d'une troisième classe de sixième.
Depuis mardi, les grilles du collège Armand Latour à Aspet sont cadenassées. Un collectif d'enseignants et de parents d'élèves bloque l'établissement pour demander la création d'une troisième classe de sixième. © JP Duntze, F3 Occitanie
"On n'est pas des sardines". C'est ce qu'on peut lire sur la banderole tenue par des élèves du collège Armand Latour à Aspet. Ce vendredi ils ont défilé avec des parents d'élèves et des professeurs dans les rues d'Aspet, où se tenait la foire aux chevaux, pour faire signer une pétition.
Le collectif dénonce le sureffectif dans ce "petit" collège de 215 élèves et un manque de moyens. Des élus, comme le député PS Joël Aviragnet ont aussi rejoint le cortège.


Une troisième classe de 6ème


Depuis mardi, le collège est bloqué et des tentes ont été installées devant l'entrée de l'établissement. Au rond-point, des tracts sont distribués aux automobilistes.
  Dans une lettre adressée au Rectorat le 5 octobre dernier, le collectif demande à retrouver le poste d'assistant de vie scolaire qui avait été en partie supprimé en 2017, ainsi que l'ouverture d'une troisième classe de 6ème. Des sixièmes qui sont aujourd'hui plus de 30 par classe.

Les salles de cours et les locaux du collège n'étant selon eux pas adapté à cet effectif, les flux de circulation se font difficilement dans les couloirs, les tables ajoutées dans les salles de cours bloquent certaines sorties de secours et les incivilités se multiplient.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société social économie