• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

5000 personnes à la rue : l'effarant bilan d'un premier recensement des SDF à Toulouse

L'une des deux personnes sans domicile fixe a porté plainte. / © Gabriel Bouys/AFP
L'une des deux personnes sans domicile fixe a porté plainte. / © Gabriel Bouys/AFP

Selon nos confrères de Médiacités, la mairie de Toulouse a réalisé en mars 2019 un recensement des personnes sans domicile fixe. Le bilan est effrayant : elles seraient environ 5 000. 

Par Marie Martin

Alors que le ministre en charge de la ville et du logement est en visite à Toulouse pour signer quatre projets de rénovation urbaine, Médiacités Toulouse publie ce lundi 8 avril 2019 un article qui fait froid dans le dos.

Selon les informations de nos confrères, la mairie de Toulouse a fait réaliser, dans le courant du mois de mars 2019, un recensement des personnes dites "sans résidence stable". Il faut comprendre par cette nouvelle expression toutes les personnes à la rue, ponctuellement ou en permanence, celles qui vivent dans des squats et toutes celles accueillies dans des hébergements d'urgence. Toutes ces personnes seraient entre 4 800 à 5 400

Ce décompte, effectué avec l'aide d'associations comme la Croix-Rouge, le DAL, Médecins du Monde ou encore les restos du coeur, est glaçant. Il montre, comme le soulignent nos confrères de Médiacités, l'impérieux besoin de développer les hébergements d'urgence. Mais pas seulement.

Interviewé par Médiacités, le porte-parole du DAL 31, François Piquemal, exprime le voeu que ce décompte soit rapproché rapidement d'un second : celui des logements ou bureaux vides que compte la ville de Toulouse. Il y en avait 29 000 en 2015...

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Véronique Peyre, maman de Loïc, 19 ans.

Les + Lus

Les + Partagés