Accident sur le chantier du métro près de Toulouse : un juge d'instruction saisi

L'enquête sur le tragique accident ayant entraîné la mort d'un ouvrier sur le chantier du métro aérien à Labège, près de Toulouse (Haute-Garonne), le 4 mars 2024, évolue désormais avec l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide et blessures involontaires.

L'enquête sur le drame ayant causé la mort d'un ouvrier sur le chantier à Labège, près de Toulouse (Haute-Garonne), du métro aérien, le 4 mars 2024, prend une nouvelle tournure judiciaire. Vingt jours après l'accident, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour homicide et blessures involontaires, selon les informations du quotidien La Dépêche du Midi, confirmées par la rédaction de France 3 Occitanie.

L'objectif est de faire toute la lumière sur les circonstances de cette tragédie. Le 4 mars 2024, sur le chantier du métro aérien, un ouvrier est mort et trois autres ont été gravement blessés après l'effondrement d'une partie de la structure.

À lire : Un mort et deux blessés graves sur le chantier du métro : les ouvriers ont chuté de 10m de haut, deux enquêtes ouvertes

Sous la direction d'un juge d'instruction, les gendarmes de la section de recherches de Toulouse et la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais, s'attellent à recueillir les preuves et à mener les investigations nécessaires. Les familles peuvent désormais se constituer partie civile et accéder au dossier. Une autre enquête est ouverte en parallèle par l'inspection du travail sur les conditions de sécurité sur le chantier.