Actions climat : un scientifique de Toulouse parmi des chercheurs en garde à vue en Allemagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvain Duchampt .

Seize scientifiques, dont cinq français, ont été interpellés en Allemagne et placés en détention provisoire pour une action au sein d'un showroom de BMW. Parmi eux, Sylvain Kuppel, chargé de recherche à l’IRD dans un laboratoire de Toulouse (Haute-Garonne).

Face caméra, habillé d'une blouse blanche, Sylvain Kuppel , s'adresse directement au spectateur :  "Je m'appelle Sylvain Kuppel. J'ai 36 ans et je suis chargé de recherche  spécialisé dans le cycle de l'eau continental. Si vous voyez cette vidéo aujourd'hui, c'est que je suis en détention.

Le scientifique à l’Institut de recherche pour le développement  ( IRD)  dans un laboratoire de Toulouse  (Haute-Garonne) a, en effet, été placé en détention provisoire avec seize autres chercheurs, dont cinq Français, pour avoir mené une action pro climat dans un showroom de BMW, le 29 octobre 2022 à Munich.

L'objectif de ne pas dépasser les 1.5° "hors d'atteinte"



13 membres du collectif  Scientist  Rebellion  se sont collés à une voiture afin d'exiger "la décarbonation immédiate du secteur des transports", l'objectif de contenir le réchauffement climatique en dessous de 1.5° étant désormais " hors d'atteinte" selon un texte signé par plus de 1000 scientifiques.  L'illustration pour le groupe d'activistes de " l'échec des politiques climatiques mondiales".

"Il est clair que les États nous ont trahis dans la prise en compte sérieuse des avertissements répétés de la communauté scientifique depuis des décennies , explique Sylvain  Kuppel dans la même vidéo. Et aujourd’hui il devient clair qu’un État démocratique comme l’Allemagne est prêt à mettre des scientifiques derrière les barreaux pour avoir apporté ce savoir dans l’espace public.  Je vous demande :  est-ce que vous trouvez cela juste ?"

En garde à vue jusqu'au vendredi 4 novembre au plus tard ?

Un constat partagé par L’ONU. Les Nations Unies anticipent un réchauffement climatique de 2,6°C d’ici 2100, soit bien au-dessus des objectifs de l’accord de Paris.



Comme le rapporte le  Süddeutsche  Zeitung .  " La loi bavaroise sur les responsabilités de la police permet aux personnes qui ont commis des infractions administratives d'être détenues jusqu'à un mois s'il existe un risque de récidive - bien que cela nécessite une décision judiciaire.  Dans le cas des 15 militants munichois, les juges ont limité leur garde à vue à vendredi au plus tard "pour empêcher de nouvelles actions déjà annoncées", selon un porte-parole de la police. "



Selon les informations de  France 3 Occitanie, deux  scientifiques français ont retrouvé la liberté dans la matinée du jeudi 3 novembre.  Le Toulousain Sylvain  Kuppel était, lui, toujours incarcéré.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité