Adieu étoile et Amphitryon ! Le chef toulousain Yannick Delpech lance un nouveau concept culinaire

Yannick Delpech, le chef toulousain renonce à son étoile et crée un nouveau concept culinaire / © David Nakache
Yannick Delpech, le chef toulousain renonce à son étoile et crée un nouveau concept culinaire / © David Nakache

Le chef toulousain,Yannick Delpech, du restaurant l’Amphitryon renonce à son étoile Michelin et se lance dans un nouveau concept culinaire en créant "un lieu de vie autour de la gastronomie". Le nouveau restaurant "Des Roses et des Orties" devrait ouvrir ses portes début décembre.

Par Corinne Carrière

Le restaurant l’Amphitryon était fermé depuis l’incendie volontaire du 28 janvier dernier qui avait fortement endommagé l’établissement.
Un moment difficile à vivre pour Yannick Delpech qui a dû mettre ses 25 employés au chômage technique.
Avant de se relancer, il a pris le temps de la réflexion.

A 43 ans, celui qui fût le plus jeune chef de France n’a plus le goût pour les étoiles : "je me suis posé les bonnes question. J'avais d’autres envies, envie de renouer avec des choses simples, de m’éclater dans ma cuisine, de donner encore plus de place au produit, d’être plus proche de ma clientèle et partager ce moment culinaire dans un lieu plus convivial".

Avec ou sans étoile ma cuisine sera toujours ma cuisine  Yannick Delpech

Le concept "Des Roses et des Orties" : une cuisine ouverte et des espaces culinaires

C’est aussi le succès de sa table d’hôtes "Cuisine sans Dépendances" à Gaillac qui lui a donné l’envie de créer ce nouveau concept.
Ce  nouveau lieu regroupera plusieurs espaces culinaires, four à bois, bar à cocktail, cuisine ouverte et boutique de sa pâtisserie Sandyan. Tous les espaces de l’ancien Amphitryon ont été repensés pour laisser place à la convivialité.
Le restaurant sera ouvert de 9 heures du matin jusqu’au soir à partir du mois de décembre. La facture sera aussi moins salée pour les gourmets, le client paiera 50% moins cher que dans un restaurant étoilé, affirme le chef.
 

Je veux faire payer au client uniquement ce qu’il a dans l’assiette et pas tout ce qu’il y a autour. Exit les trois verres sur la table,  les nappes tirées à quatre épingles … Tout ça ne me correspond plus mais je ne crache pas pour autant dans la soupe, je souhaite juste changer de cap , je viens d’en informer le Michelin et les autres guides. Je demande à ne pas figurer dans les éditions 2020.

Circuit-courts et produits locaux

Fils de vigneron, Yannick Delpech veut renouer avec le terroir. Vins, viandes, fruits et légumes, 80% des produits cuisinés seront issus de petits  producteurs de la région qui travaillent en agriculture raisonnée.
Tous les  vins du restaurant seront 100% naturels, le chef  déteste le mot bio,"aujourd’hui employé à toutes les sauces"!"en agriculture raisonnée on emploie le moins possible de pesticides".
Yannick Delpech cuisinera aussi les légumes du potager du restaurant.
 

Je veux être  plus direct avec le produit et créer un lieu de vie autour de la gastronomie.


Un nouveau concept dans l'air du temps. Les chefs étoilés sont de plus en plus nombreux à laisser filer les étoiles au profit d'une gastronomie de terroir dans un cadre plus festif, plus convivial et où le produit dans l'assiette est roi. Dernièrement, le chef Aveyronnais Sébastien Bras a lui aussi renoncé à ses trois étoiles Michelin.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus