Soupçon de corruption avec chèques et cadeaux en échange de permis de construire : l'ancien maire suspecté va être libéré

Thierry Fourcassier, l'ancien maire de Saint-Jory en Haute-Garonne va être libéré de prison le 1er juin 2024. Mis en examen pour "corruption", "blanchiment habituel" et "prise illégale d'intérêts", il a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses depuis le 1er février dernier.

Thierry Fourcassier, l'ex maire de Saint-Jory en Haute-Garonne va être libéré de prison le 1er juin 2024. C'est ce que révèle, le parquet de Toulouse à nos confrères de la Dépêche du midi et d'Actu.fr ce samedi 25 mai 2024.

L'édile est actuellement en détention provisoire depuis le 1er février 2024. Il a été mis en examen pour  "corruption", "blanchiment habituel" et "prise illégale d'intérêts", tout comme un apporteur d'affaires de la société KMG. 

La justice enquête depuis plusieurs mois sur un véritable système bien rodé qui aurait permis à Thierry Fourcassier de recevoir des cadeaux de la part d'apporteurs d'affaires contre la signature de permis de construire.

À Lire aussi : Voyages coûteux et œuvres d'art offerts par des entreprises : prolongation de la garde à vue d'un maire pour corruption

En janvier dernier, l'ancien élu de 57 ans avait nié les faits tandis que le rapporteur d'affaire en avait reconnu une partie. Ce dernier aurait depuis été libéré, selon le quotidien local.

Une première demande de remise en liberté rejetée

En février dernier, devant la Cour d'appel de la Chambre d'instruction de Toulouse suite à une demande de remise en liberté, l'ancien élu de 57 ans, avait demandé à être libéré contre une caution de 60 000 euros "pour garantir qu'il ne fuirait pas en cas de libération". Il avait indiqué qu'il ne supportait pas ses conditions d'incarcération à la prison de Seysses. Mais sa demande de libération avait alors été rejetée.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité