Cet article date de plus de 7 ans

Agglomération toulousaine : les extensions du métro, du tramway et la création de la ligne BHNS menacées par la suppression de l'écotaxe

Selon France Info, une centaine de projets de transports en commun sont mis en péril par la suspension de l'écotaxe. En Midi-Pyrénées, la ligne B du métro vers Labège, la ligne BHNS de Lardenne et le prolongement du tramway vers Aussonne sont concernés
Le développement du réseau de transport en commun de l'agglomération toulousaine remis en question par la suppression de l'écotaxe
Le développement du réseau de transport en commun de l'agglomération toulousaine remis en question par la suppression de l'écotaxe © Max PPP
C'est une exclusivité France info, qui a pu se procurer la liste des transports en commun qui ont répondu à l'appel à projet du ministère des Transports l'an dernier. Or, l'Etat devait financer, dès cette année, une partie de ces projets grâce aux recettes de l'écotaxe. Mais depuis le mouvement des bonnets rouges bretons et la suspension de l'écotaxe, les projets dorment dans les cartons.

Au total, ce sont plus d'une centaine de projets de transports en communs en France qui devaient être ainsi en partie financés par les 450 millions de recettes prévus dans le cadre de cette taxe, suspendue au mois d'octobre par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Plus de six milliards d'euros d'investissements sont en jeu dans ces 120 projets qui avaient répondu à l'appel national à projet du ministère des Transports. Ce sont principalement des créations, extensions ou aménagements de ligne de bus. Parmi eux, l'extension de la ligne B du métro vers Labège, le projet de bus à haut niveau de service (BHNS) Plaisance-Tournefeuille-Toulouse, ou l'extension de la ligne T1 vers le futur Parc des expositions sont ainsi menacés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun ecotaxe