Airbus : l'avion-cargo Beluga XL, le “mastodonte volant”, entre en service officiellement

Le surnom de "mastodonte volant" colle parfaitement aux dimensions hors-normes de l'avion-cargo Beluga XL. / © Max PPP
Le surnom de "mastodonte volant" colle parfaitement aux dimensions hors-normes de l'avion-cargo Beluga XL. / © Max PPP

Le constructeur aéronautique européen Airbus avait besoin d'un avion-cargo capable de transporter les 2 ailes d'un A 350. Avec ses 63 m de long, son diamètre de 8 m et sa capacité d'emport de 51 tonnes, le Beluga XL est celui-là. Le 1er exemplaire est entré officiellement en service ce lundi.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

Il fallait un nouvel outil aux dimensions exceptionnelles pour accompagner le développement de la production de l'A 350 : avec bientôt 1 000 exemplaires commandés par 48 compagnies aériennes, le biréacteur long-courrier s'annonce comme la nouvelle star du constructeur aéronautique européen Airbus.
L'avion-cargo Beluga ST n'était capable de transporter qu'une seule aile d'A 350 à la fois. Il fallait voir plus grand.
Sous cet angle la ressemblance du Beluga XL avec le cétacé dont il porte le nom est saisissante. / © MaxPPP
Sous cet angle la ressemblance du Beluga XL avec le cétacé dont il porte le nom est saisissante. / © MaxPPP

Le nouveau Beluga XL est plus grand de 30% que son prédécesseur : 63 m de long, un diamètre de fuselage de 8 m et une capacité d'emport de 51 tonnes sur une distance de 4 000 km, ses dimensions démesurées lui ont valu le surnom de "mastodonte des airs".

Une ouverture par l'avant pour faciliter le chargement

Sa particularité : sa bosse, située au-dessus du cokpit de pilotage, s'ouvre sur un plancher horizontal d'un seul tenant; de quoi accueillir des ailes entières ou des tronçons de fuselage de tous les modèles d'avions construits dans les différentes usines Airbus en Europe.
L'équipage d'Airbus debout dans la soute béante du Beluga XL, qui s'ouvre par l'avant au-dessus du cockpit de pilotage, donne une idée de son volume géant. / © MaxPPP
L'équipage d'Airbus debout dans la soute béante du Beluga XL, qui s'ouvre par l'avant au-dessus du cockpit de pilotage, donne une idée de son volume géant. / © MaxPPP

L'objectif est d'en construire 6 exemplaires qui desserviront les usines d'Allemagne, de France, du Royaume-Uni et d'Espagne, soit 11 destinations au total.
Après un 1er vol effectué le 19 juillet 2018, il a fallu 700 heures d'essais en vol pour que son 1er exemplaire entre officiellement en service ce lundi 13 janvier, après avoir obtenu la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) en novembre dernier.

Sur le même sujet

Les + Lus