Airbus : l'avion A220 destiné aux vols courts et moyens courriers rejoindra la flotte d'Air France en septembre

Le premier Airbus A220-300 destiné à Air France vient de sortir des ateliers de peinture d’Airbus, près de Montréal, où il a été habillé aux couleurs d’Air France. Il rejoindra la flotte de la compagnie aérienne française à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle en septembre prochain.
Canada - le premier airbus A220-300 rejoindra la flotte d'Air France en septembre 2021.
Canada - le premier airbus A220-300 rejoindra la flotte d'Air France en septembre 2021. © Airbus - Air France.

La compagnie Air France recevra son premier Airbus A220-300 en septembre 2021. Cet appareil qui vient de sortir des ateliers de peinture remplacera les A318 et A319.

Les nouvelles couleurs d'Air France

Le premier Airbus A220 destiné à Air France vient de sortir des ateliers de peinture d’Airbus à Mirabel, près de Montréal, au Canada, où il a été habillé aux nouvelles couleurs d’Air France. Il arbore notamment à l’avant du fuselage l’hippocampe ailé, symbole historique de la compagnie.

L'avionneur a publié une vidéo sur son compte Facebook pour présenter le 1er A220-300 qui rejoindra sa flotte en septembre prochain.

Un avion plus léger et moins énergivore

Plus léger grâce à l’utilisation de matériaux composites, l’Airbus A220 consomme 20% de carburant en moins que les avions qu’il remplace et son empreinte sonore est réduite de 34%. Le plus grand membre de la Famille A220, l'A220-300 a été spécialement pensé et conçu pour le marché des 120 à 160 sièges.

La présence d'Airbus au Canada

Depuis son premier centre de production d'hélicoptères en 1984 jusqu'à la production des avions de la famille A220, Airbus a fortement accru sa présence au Canada. L'avionneur est présent dans plusieurs villes réparties sur l’ensemble du territoire.

L’industrie aéronautique canadienne se situe au neuvième rang mondial, et Airbus représente un facteur positif pour l'économie canadienne.
Elle emploie environ 3 800 personnes et génère plus de 23 000 emplois indirects.

Des tests avant de voler

Avant de rejoindre Paris et de transporter les clients d’Air France, l’avion sera soumis à une série de tests au sol et en vol. A son arrivée, il sera utilisé pendant plus d’un mois pour former les personnels navigants de la compagnie, dont certains ont débuté dès l’été dernier le processus dit de « qualification de type ».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises tourisme aéronautique