Les conditions météorologiques de ce début d'année provoquent la floraison en avance de certaines espèces d'arbres. Conséquence, l'alerte rouge aux allergies est déclenchée dès la mi-février dans toute l'Occitanie.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis le début de l'année, l'hiver peine à s'installer sur la région. La météo est même printanière avec des températures qui dépassent régulièrement les 20 degrés, comme cette semaine de mi-février, sur le piémont pyrénéen. Conséquence, la nature aussi se croit au printemps.

Floraison précoce

Certaines espèces d'arbres fleurissent en effet en avance. C'est le cas des noisetiers et des aulnes, mais surtout des frênes et des cyprès qui sont les plus allergènes. Dans notre région, les mimosas en fleurs peuvent aussi provoquer des allergies de proximité comme on peut le voir sur cette carte.

S'il n'est pas exceptionnel de voir cette alerte rouge en hiver, elle est en revanche particulièrement précoce cette année en étant déclenchée dès la mi-février.

Dispersion des pollens

La météo actuelle favorise non seulement la floraison de certains arbres, mais aussi les émissions et la dispersion des pollens. Cependant, les précipitations prévues jusqu'à dimanche pourraient apporter un peu de répit aux personnes les plus allergiques.

La carte de vigilance aux allergies est établie par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) grâce à 80 capteurs de pollens répartis sur le territoire dont quatre en Occitanie. Elle est aussi alimentée par les remontées des botanistes, qui observent dans les parcs et jardins la floraison des espèces, et celles des médecins allergologues.

Exceptionnelle par sa précocité, cette alerte rouge aux allergies dues aux pollens l'est aussi par son étendue puisque 70 départements en France sont concernés.