Cet article date de plus de 3 ans

Alzheimer : Toulouse en pointe dans l'étude du vieillissement cérébral

A l'occasion de la journée mondiale d'Alzheimer de jeudi, gros plan sur la plus vaste étude de prévention du risque de vieillissement cérébral en Europe. Elle est menée depuis le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse auprès de 2000 participants.
Jeanne, 89 ans, l'un des 2000 participants à l'étude sur le vieillissement du cerveau
Jeanne, 89 ans, l'un des 2000 participants à l'étude sur le vieillissement du cerveau
Selon un sondage publié mardi dans La Croix à l'occasion de la Journée mondiale Alzheimer de jeudi, la maladie d'Alzheimer arrive en deuxième position de celles qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à égalité avec l'accident vasculaire cérébral.

Entre 800.000 et 1,2 million de personnes sont atteintes en France, selon les chiffres officiels, de cette dégénérescence neurologique incurable liée au vieillissement, et qui affecte les capacités cognitives dont la mémoire, Quant à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), elle estime que plus de 36 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence, dont une majorité souffre de la maladie d'Alzheimer.

Avec le vieillissement de la population, ce nombre devrait doubler d'ici 2030 et tripler d'ici 2050, à 115,4 millions, si aucun traitement efficace n'est découvert.

D'où l'importance du programme NOLAN, mené auprès de 2000 participants dans toute la France et coordonné depuis le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, pour prévenir les troubles de la mémoire liés à la maladie d'Alzheimer.

En vidéo, le reportage de Luc truffert et d'Eric Foissac :
durée de la vidéo: 02 min 33
Toulouse en pointe dans la recherche sur Alzheimer

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société