Après 4 ans de travaux, le couvent des Jacobins de Toulouse entre dans le XXIème siècle

Le cloître du couvent des Jacobins, remis en lumière / © P. Nin / Ville de Toulouse
Le cloître du couvent des Jacobins, remis en lumière / © P. Nin / Ville de Toulouse

4 ans de restauration, 4,8 millions d'euros investis, un nouvel espace d'accueil, une mise en lumière moderne, un nouveau site internet... Le couvent des Jacobins, joyau du patrimoine toulousain, entre dans le XXIème siècle. Quatre jours de festivités sont organisés pour l'occasion. 

Par Fabrice Valery

Lancées en 2011 par l'équipe de Pierre Cohen, le maire (PS) de l'époque, la restauration et la modernisation du couvent des Jacobins sont désormais terminées. Jean-Luc Moudenc, le maire (Les Républicains) de Toulouse inaugurera jeudi les nouvelles réalisations dans ce joyau du patrimoine toulousain qui se modernise pour accueillir dans les meilleures conditions possibles ses 300.000 visiteurs annuels. 4 jours de fête sont organisés pour cette re-découverte (voir encadré en bas de cet article). 

4 années de travaux

Les travaux de restauration ont notamment permis d'installer un nouvel espace d'accueil et de billetterie ainsi qu'une boutique dans la sacristie historique, enrichie d'une voûte en bois contemporaine. 
La chapelle de la Vierge est désormais accessible au public. L'éclairage du bâtiment, repensé, permet de mettre en valeur cet ensemble architectural unique. Les décors peints de la salle capitulaire et de la chapelle Saint-Antonin ont été repris. L'église, la salle capitulaire et le réfectoire, abîmés par l'humidité, ont aussi été restaurés. S'ajoutent des travaux d'amélioration de la sécurité du bâtiment et et de mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Le coût total des travaux s'élève à 4,8 millions d'euros. 

L'un des monuments les plus visités de Toulouse

Le couvent des Jacobins est le témoignage architectural de la vie d'un ordre mendiant (les Dominicains) et de la façon de bâtir dans le midi de la France aux XIIIème et XIVème. Il avait été fortement modifié, voire altéré, par les armées napoléoniennes. Restauré, reconstitué même, il lui manquait encore une dimension moderne, muséographique pour attirer davantage de visiteurs. 
Un nouveau parcours d'interprétation va désormais guider les visiteurs en deux langues, alternant entre panneaux d'informations et supports animés, notamment des dispositifs multimédia à 360°. L'occasion de découvrir ou redécouvrir le célèbre "palmier" qui soutient la voûte de l'église, un chef-d'oeuvre unique au monde, d'une hauteur de 28 mètres.
 / © P. Nin / Ville de Toulouse
/ © P. Nin / Ville de Toulouse

L'année des 800 ans de l'ordre des Dominicains

La fin des travaux des Jacobins coïncide avec la célébration du 800ème anniversaire de l'ordre des Dominicains (ou Frères Prêcheurs), fondé à Toulouse par Dominique de Caleruega en 1215. Le corps de l'un des plus célèbres membres de cet ordre, Saint-Thomas d'Aquin, repose d'ailleurs sous l'autel majeur de l'église des Jacobins à Toulouse. 

Un nouveau site internet

L'Ensemble conventuel des Jacobins (c'est son véritable nom dans la liste des musées toulousains) vient également d'inaugurer son nouveau site internet. Très design, il permet de visiter les lieux sans bouger de son fauteuil (avec des photos, un historique, etc) mais surtout de préparer sa visite sur place. 

4 jours de festivités gratuites

Pour cette redécouverte des Jacobins par les Toulousains, 4 jours (du 4 au 7 juin) de festivités gratuites ont été organisées. 

  • Flâneries d'un soir d'été (jeudi 4 et vendredi 5 de 21 heures à minuit) : un spectacle d'Albin Warette pour prendre le temps de visiter le lieu, de nuit.
  • Avec le festival Passe Ton Bach D'Abord : un concerto pour deux violons en ré mineur de Jean-Sébastien Bach (samedi 6 juin à 20 h à la salle capitulaire) et "Une cantate singulière" (samedi 6 juin à 22 h, attention seul spectacle payant, 6 euros).
  • Avec Piano aux Jacobins, un concert gratuit dimanche 7 juin à 17 h.
  • des visites commentées (vendredi 5 juin à 11h et 16h, samedi 6 juin à 15h et 17h, dimanche 7 juin à 11h et 15h)
  • "Etonnantes affinités", exposition photographique organisée à l'occasion des 40 ans de la galerie du Château d'Eau (les 4 et 5 jiun de 10h à minuit et du 6 au 7 juin de 10h à 18h dans le réfectoire. 

Sur le même sujet

Les + Lus