Après deux dégradations, les photos de “couples imaginaires” d'Olivier Ciappa de retour à Toulouse

Les photos d'Olivier Ciappa sont désormais accrochés au jardin Raymond VI / © L. Boffet
Les photos d'Olivier Ciappa sont désormais accrochés au jardin Raymond VI / © L. Boffet

Vandalisées à deux reprises au Grand Rond, les photos sur l'homosexualité et l'homoparentalité sont désormais accrochées aux grilles du jardin Raymond VI près du musée des Abattoirs. Un retour éphémère : montée ce lundi l'exposition sera retirée mercredi soir.

Par Fabrice Valery

Vandalisées une première fois le 4 décembre à Toulouse, puis à nouveau pendant le week-end des 5 et 6 décembre, les photographies d'Olivier Ciappa sur les "couples imaginaires" ont été de nouveau tirées sur bâche, dans un plus grand format, aux frais de la ville de Toulouse.

La mairie a décidé de ne plus les exposer sur les grilles du Grand Rond où elles avaient été installées initialement mais sur celles du Jardin Raymond VI près du Musée des Abattoirs, dans le quartier Saint-Cyprien.

Un lieu en extérieur

Après discussion avec l'artiste, la mairie de Toulouse, qui avait dans un premier temps envisagé d'exposer les photos à l'intérieur de l'espace des Diversités, a renoncé à ce projet acceptant le souhait d'Olivier Ciappa de voir ses photos montrées dans un endroit public, lui qui revendique de s'adresser aux homophobes

Une exposition éphémère

L'exposition a été accrochée ce lundi après-midi. Le "vernissage" doit intervenir mardi. Mais dès mercredi l'expo sera terminée, indique la mairie de Toulouse qui a réalisé cette ré-exposition, dont L'Autre Cercle est à l'origine, pour "montrer qu'on ne plie pas devant les homophobes".

DIAPORAMA / L'accrochage des photos d'Olivier Ciappa (photos : Laurence Boffet) : 

Le problème de la sécurité

La ville ne pouvant garantir la sécurité et l'intégrité des photos sur l'espace public l'exposition sera surveillée durant la journée par les gardien du Jardin Raymond VI et pendant la nuit par un vigile. 

Sur le même sujet

Les + Lus