Ariège : surpris pas les douaniers, les trafiquants de tabac abandonnent un important butin

350 kilos de cartouches de cigarettes en provenance d'Andorre ont été saisis dans la nuit du 26 au 27 janvier, par des douaniers de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales. Surpris en pleine nuit, une colonne de contrebandiers a abandonné un butin qu'il comptait notamment écouler en région toulousaine.

350 kilos de cigarettes représentant 18 000 euros sur le marché légal interceptés par les douaniers
350 kilos de cigarettes représentant 18 000 euros sur le marché légal interceptés par les douaniers © Direction des Douanes et Droits indirects de Toulouse

C'est une saisie importante réalisée par les douaniers opérant à la frontière entre la France et l'Andorre : dans la nuit du mardi 26 au 27 janvier, 350 kilos de cigarettes provenant de la Principauté ont été interceptés par les brigades des douanes d'Ax-les-Thermes (Ariège) associées à celles de Porta (Pyrénées-Orientales).

En pleine nuit et à haute altitude, 20 douaniers face à 25 marcheurs contrebandiers...

Les cartouches de cigarettes, contenant 18 000 paquets, et représentant une contre-valeur de 180 000 euros sur le marché légal, étaient réparties dans des sacs confectionnés par des trafiquants. La marchandise était acheminée à pied, par 25 marcheurs.

Un trafic destiné notamment à la région toulousaine

Surpris par une vingtaine d'agents des douanes, aguerris à ce type d' interventions en altitude, les passeurs ont abandonné leur butin sur place. D'après les services des douanes, ce trafic interdit aurait permis de reverser ces 18 000 paquets, notamment dans l’agglomération toulousaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
douanes société trafic économie