L'artiste Abraham Poincheval va passer une semaine dans une sculpture d'homme-lion près de Toulouse

Abraham Poincheval avant de se laisser enfermer 9 jours dans une pierre en 2017 au Palais de Tokyo à Paris / © MaxPPP
Abraham Poincheval avant de se laisser enfermer 9 jours dans une pierre en 2017 au Palais de Tokyo à Paris / © MaxPPP

L'artiste habitué aux performances étonnantes va s'installer pendant 8 jours dans la sculpture de "l'homme lion" au musée de l'Aurignacien à Aurignac au sud de Toulouse. 

Par Fabrice Valery

Après avoir passé 2 semaines dans un ours naturalisé au Musée de la chasse à Paris en 2014, 5 jours sur une vigie à 20 mètres de hauteur à Lyon en 2016, puis avoir séjourné 9 jours assis dans une pierre au Palais de Tokyo à Paris en 2017, les performances de l'artiste protéiforme Abraham Poincheval le mènent cette année en Haute-Garonne : à partir de samedi 2 juin, l'artiste va se faire enfermer dans une sculpture en bois installé au Musée de l'Aurignacien, à Aurignac, au sud de Toulouse. 

La sculpture est une reproduction de 3,2 mètres de haut de la statuette préhistorique "l'homme-lion" qui figure dans la collection du musée. On le voit sur ces photos dans une séance d'essayage dans les ateliers de Dordogne où est fabriquée la sculpture : 

L'artiste y sera installé en position semi-debout et y demeurera jour et nuit. Après la sortie de son occupant, prévue le vendredi 8 juin, l'oeuvre restera à demeure près du musée.

Situé dans le Comminges, le musée de l'Aurignacien a été repris en 2016 par le Conseil départemental de la Haute-Garonne. Ce musée-forum, consacré à la culture aurignacienne, l'une des plus riches de la préhistoire (- 39 000 à - 28 000 ans), et inauguré en 2015 connaissait de graves difficultés financières et avait très peu de visiteurs. 

Durant le séjour d'Abraham Poincheval, le musée sera ouvert gratuitement chaque jour (du 2 au 7 juin de 10 h à 18 h). 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus