Attaque terroriste d'Arras : Une minute de silence dans les collèges et lycées pour rendre hommage au professeur de Français

Ce lundi est une journée de recueillement dans les collèges et lycées de France. Une minute de silence a été observée à 14h pour rendre hommage à Dominique Bernard, mortellement poignardé le 13 octobre à Arras Un hommage qui intervient 3 ans jour pour jour après l'assassinat de Samuel Paty, victime lui aussi d'un terroriste.

Les collèges et lycées ont observé une minute de silence ce lundi 16 octobre à 14h, en hommage à Dominique Bernard, le professeur tué vendredi à Arras. Une cérémonie qui intervient 3 ans tout juste après l'assassinat de Samuel Paty.

Soutien aux enseignants

Pas de rassemblement dans la cour. Pour des raisons de sécurité évidentes, c'est dans les classes que s'est déroulée la minute de silence ce lundi à 14h. Au lycée Françoise à Tournefeuille, qui compte plus de 1600 élèves, le recteur de l'Académie a accompagné une classe de terminale.

"C'est une lourde mission pour nos professeurs de reprendre leurs cours dans un contexte aussi compliqué et je voudrais saluer leur courage", a déclaré Mostafa Fourar. "Ils ont été blessés par le meurtre d'un de leur collègue et ils ont fait preuve de résilience en reprenant le travail dès ce matin." À l’issue de la minute de silence, un temps d'échange avec les élèves a été organisé avec les professeurs d'Histoire-Géographie.

Les élèves très touchés

Les enseignants se sont retrouvés à partir de 8h dans leurs établissements pour échanger, avant de retrouver leurs élèves. Les cours n'ont repris qu'à 10h. Les élèves que nous avons croisés devant le lycée Polyvalent Rive-Gauche, sont tous touchés par la mort de Dominique Bernard.

"Il faut montrer notre soutien aux professeurs et aux élèves d'Arras, leur faire savoir qu'on fait face tous ensemble à ce drame", explique Célia. "On ne devrait pas avoir à subir cela quand on est enseignant, c'est juste abominable" s'insurge Oceanne, avant que Gabriel ne rajoute "Il ne faut pas céder à la pression des terroristes, sinon ils vont gagner".

Appel à la vigilance

Cet hommage à Dominique Bernard intervient 3 ans jours pour jour après l'assassinat de Samuel Paty. Ce professeur d'histoire avait été sauvagement décapité devant son collège de Conflans-Saint-Honorine dans les Yvelines le 16 octobre 2020.

Gabriel Attal a demandé aux préfets de renforcer les mesures de sécurité devant les établissements scolaires à compter de cette semaine. Le ministre de l'éducation nationale a également incité les chefs d'établissements à faire remonter au plus vite tout signal même faible pour éviter un nouveau drame.