Au col du Portillon dans les Pyrénées, un collectif prend la défense des migrants contre les identitaires

Ils se sont mobilisés pour souhaiter la bienvenue aux migrants et protester contre l'opération menée le 19 janvier par le groupuscule d'extrême-droite "Génération identitaire" : à l'appel de partis de gauche et d'associations, 50 à 80 personnes ont manifesté ce vendredi matin au col du Portillon.

Les manifestants protestaient contre l'opération anti-migrants menés par "génération identitaire" le 19 janvier.
Les manifestants protestaient contre l'opération anti-migrants menés par "génération identitaire" le 19 janvier. © June Raclet / FTV

"Welcome refugees" : en anglais "bienvenue aux réfugiés". Avec une banderole portant ce slogan, 50 à 80 personnes ont manifesté ce vendredi matin 29 janvier entre 11 H et midi, au col du Portillon en Haute-Garonne.

A l'appel de partis de gauche (Parti Communiste, Nouveau Parti anticapitaliste, Europe Ecologie Les Verts et LREM) mais aussi d'associations comme la Ligue des Droits de l'Homme et la CIMADE, cette action avait pour objectif de répliquer à l'opération anti-migrants menée par quelques membres du groupuscule d'extrême-droite "génération identitaire" 10 jours plus tôt.

Le Col du Portillon est un lieu symbolique. C'est un lieu par lequel sont passés les Républicains espgnols qui ont été chassés par les franquistes. C'est un lieu naturel où les hommes sont toujours passés. Il n'est pas question qu'une bande de fascistes se l'approprie.

Pascal Lachaud - PCF, collectif No Pasaran Lannemezan

Situé à 10 km de Bagnères de Luchon, le col du Portillon est le 2ème point de passage principal entre l'Espagne et la France dans le département.

Depuis toujours, nous sommes ceux qui aident les étrangers à s'implanter ici et à devenir français. C'est important de montrer que dans les Pyrénées, on est pour l'accueil. Les Pyrénées ont toujours été une frontière ouverte et accueillante.

Cécile Bourdeu d'Aguerre - Cimade Hautes-Pyrénées

Ce col avait été fermé par un barrage de gendarmerie, le 6 janvier dernier, officiellement pour des motifs de lutte contre le terrorisme, mais officieusement - selon certaines sources - pour "lutter contre l'immigration clandestine".

C'était d'ailleurs la raison pour laquelle le lieu avait été choisi pour l'opération menée par "Génération identitaire" : leur objectif était de dénoncer aux forces de l'ordre tout passage d'un véhicule contenant selon eux des immigrés clandestins.

L'opération anti migrants menée le 19 janvier 2021 par Génération identitaire au Col du Portillon dans les Pyrénées
L'opération anti migrants menée le 19 janvier 2021 par Génération identitaire au Col du Portillon dans les Pyrénées © FTV

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées montagne manifestation immigration société