Autoroute A69 : les arbres de Vendine abattus en pleine nuit face à des opposants impuissants

Malgré la présence d'opposants au projet d'autoroute 69, les platanes de Vendine dans le département de Haute-Garonne ont été coupés quelques minutes à peine après minuit, le 1er septembre 2023, sous la surveillance d'un important dispositif de gendarmerie.

L'importante présence des gendarmes à Vendine (Haute-Garonne) ces derniers jours donnait un premier indice sur la reprise du chantier de l'autoroute A69.

Un communiqué de presse du concessionnaire Atosca diffusé le jeudi 31 août ne laissait guère de doute : "Conformément aux autorisations environnementales délivrées par les préfets de Haute-Garonne et du Tarn, aux recommandations des autorités sanitaires et avec l’appui d’écologues, ATOSCA va reprendre les travaux forestiers nécessaires à la construction de l’autoroute A69. Les débroussaillages et les coupes de végétaux seront réalisés entre le 1er septembre et le 30 novembre 2023, période de moindre sensibilité pour la faune."

Début des travaux à peine minuit passé

Minuit à peine passé, et donc en pleine nuit, l'abattage des arbres de Vendine a commencé, le 1e septembre, sous les yeux des opposants au projet, maintenus à distance par les forces de l'ordre.

"Le dernier platane de Vendine est tombé, au milieu de 200 gendarmes.Les coupes ont été effectuées dans des conditions de sécurité catastrophiques. Nous y reviendrons.Il reste des centaines d'arbres à sauver.Tenez-vous prêt" annonce le collectif la Voie est libre.

D'autres arbres à sauver.

Atosca devrait continuer dans la journée du 1e septembre ses opérations d'abattage et les opposants à se mobiliser.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité