AVIONS. Le premier appareil 100% électrique français obtient l'autorisation de débuter ses essais en vol

L'Integral E, avion électrique à deux places, a reçu son "Approbation des Conditions de Vol pour Permis de Voler" de la part de l'Agence européenne de la sécurité aérienne. Aura Aero espère commercialiser l'appareil en 2026.

Le premier avion français 100% électrique va enfin pouvoir décoller. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a autorisé l'Integral E, l'avion biplace électrique de la start-up toulousaine Aura Aero, à effectuer son premier vol dans quelques semaines. Grâce à ce document, la DGAC peut désormais délivrer l’autorisation pour que ce nouvel avion débute sa campagne d’essais en vol d'ici un mois.

L'avion doit servir de rampe d'apprentissage pour ERA, un futur avion de transport régional hybride de 19 places. L'intégral E a été présenté au salon du Bourget en juin dernier, avant de faire chauffer son moteur pour la première fois, en février 2024, sur le tarmac de l'aéroport de Toulouse-Francazal (Haute-Garonne). 

Objectif 2026

L'Integral E va effectuer plusieurs vols d'essais, dans le but d'obtenir sa certification. Il est en réalité le second avion électrique au monde : le slovène "Pipistrel" est déjà certifié par l'agence européenne de la sécurité aérienne, depuis 2020. Mais contrairement à l'engin d'Aura Aero, son moteur reste d'une puissance assez faible. 

Ce petit avion électrique est imaginé dans le sillage des avions biplaces thermiques, déjà développés par Aura Aero, qui devraient être commercialisés à la fin de l'année 2024. L'Integral E devrait arriver sur le marché en 2026.