Cet article date de plus de 5 ans

Bords de pelouse trop pentus au Stadium de Toulouse : vers une solution provisoire et une dérogation pour le rugby

Une réunion avait lieu ce mercredi matin avec notamment le Stade Toulousain et la ville de Toulouse pour trouver une solution aux bords de pelouse trop pentus pour accueillir des matchs de rugby. Une solution technique va être mise à l'étude en vue de l'obtention d'une dérogation. 
Une pente trop importante au Stadium de Toulouse pour les matches de rugby
Une pente trop importante au Stadium de Toulouse pour les matches de rugby © Eric Coorevits/France 3 Midi-Pyrénées
La réunion qui s'est déroulée ce mercredi matin au Stadium de Toulouse en présence notamment des représentants de la ville de Toulouse et du Stade Toulousain, dont l'entraîneur Ugo Mola, n'a pas débouché sur une solution permettant d'accueillir des matchs de rugby au Stadium municipal, mais les participants sont tombés d'accord pour étudier très rapidement, selon nos informations, une solution technique provisoire permettant au Stadium d'obtenir une dérogation pour accueillir les trois matchs de rugby que le Stade Toulousain souhaite y disputer cette saison.

Le premier rang sacrifié ?

La réunion regroupait l'élue aux sports, Laurence Arribagé, les services techniques et des sports de la ville de Toulouse, le cabinet d'architectes, le TFC, le Stade Toulousain, la Ligue Nationale de Rugby et la Fédération Française de rugby. Durant deux heures, les débats ont porté sur les solutions possibles.
D'après nos informations, les services techniques vont étudier une solution qui permettrait de remonter les bords de terrain à un niveau acceptable par les instances du rugby. En contrepartie, le premier rang des tribunes serait sacrifié, au moins pendant la période où le Stade Toulousain souhaite y organiser ses matchs, c'est à dire jusqu'à fin mars. Début avril, les choses reviendraient en l'état, à quelques semaines de l'Euro 2016 (10 juin, 10 juillet) de football durant lequel le Stadium doit accueillir quatre matchs.

12 à 27 % de déclivité

La Dépêche du Midi a révélé début août que le terrain n'était pas homologable en l'état par la Ligue Nationale de Rugby (LNR) en raison de fortes pentes (entre 12 et 27 %) sur les bords de touche. Ce qui n'est pas un problème pour le football en est un pour le rugby et notamment le Stade Toulousain, qui avait prévu de délocaliser au Stadium plusieurs rencontres de championnat et de Coupe d'Europe.

Il faut aller vite

Les travaux d'aménagement pourraient être réalisés rapidement durant les deux périodes de trois semaines durant lesquelles le TFC n'utilisera pas le Stadium (23 août au 12 septembre et 24 septembre au 17 octobre). Si cette solution technique satisfait la Ligue Nationale de Rugby, le Stade Toulousain pourrait accueillir le RC Toulon au Stadium le 27 décembre, puis les Saracens en Coupe d'Europe le week-end du 24 janvier et le champion de France le Stade Français le 25 mars.

La solution pérenne repoussée à l'après Euro

Les parties sont apparemment tombées d'accord pour repousser à après l'Euro 2016 la recherche d'une solution pérenne qui permettrait au Stade Toulousain d'utiliser régulièrement le Stadium sans avoir à demander de dérogation. 

Vidéo : le reportage de Luc Truffert et Emmanuel
durée de la vidéo: 01 min 19
Les pentes du stadium
Fillon

 

La mairie était-elle au courant depuis près d'un an ?
Selon nos informations, la ville de Toulouse a été informée de ce problème d'homologation rugby dès octobre 2014. Interrogée sur ce sujet, la ville n'a pas confirmé cette information. 
Tout est question de dates. Durant les débats lors de la réunion de ce mercredi matin, il a d'ailleurs été question de l'évolution quasi-permanente des réglementations internationales. Les instances du rugby s'appuient sur le cahier des charges de l'IRB datant de 2014, concernant notamment les dimensions des terrains, alors que le permis de construire pour les travaux du Stadium a été déposé... en 2009 !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport stade toulousain tfc football