Carole Delga, nommée Premier ministre d'Emmanuel Macron : "ça ne peut pas être possible" comme scénario selon son entourage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Dubois

Carole Delga à Matignon, nommée Premier ministre par Emmanuel Macron ? Le scénario est crédible. La présidente (PS) de la Région Occitanie "coche plusieurs cases" : une femme et de gauche. Mais "ça ne peut pas être possible". Explications.

Emmanuel Macron est en plein casting. Après une réélection compliquée, grâce à des bataillons d’électeurs de gauche, le « nouveau » chef de l’État  entame son second mandat en lançant une opération d’ouverture tous azimuts. 

Son soutien de la première heure, Richard Ferrand, tend la main aux Socialistes et aux Écologistes pour qu’ils intègrent la majorité présidentielle. Dans le même temps, un sondage indique qu’une large majorité de Français plébiscite la nomination à Matignon d’une femme. Dans ce contexte, un « profil type » s’impose de lui même et il mène sur la route de l’Occitanie : la présidente de la Région, Carole Delga.

Une opposition frontale à Emmanuel Macron

Tout au long du dernier quinquennat, Carole Delga n’a jamais ménagé le locataire de l’Élysée. Carole Delga se présente comme un modèle anti-Macron : proximité et accent mis sur les territoires. Aussi, sans surprise, un proche de la présidente de la Région Occitanie écarte l’hypothèse d’un tandem Delga-Macron.  

Matignon, c'est non 

"Carole Delga n’a pas changé. En six années, elle est devenue une personnalité politique incontournable. Elle est attachée à la cohérence et à la crédibilité. Cette cohérence explique qu’elle rejette les accords avec LFI (NDLR dans le cadre des législatives), mais aussi la politique menée par Emmanuel Macron. Carole Delga n’a pas changé. Elle est de gauche", souligne son plus proche conseiller. 

Carole Delga ne sera pas celle qui mettra en place la retraite à 65 ans

Un proche de la présidente de Région

Carole Delga et Emmanuel Macron ont travaillé ensemble à Bercy. À l’époque, l’actuel chef de l’État était ministre de l’Économie et des Finances et la présidente de Région,  secrétaire d’État en charge du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation. Les rapports ont été parfois "rugueux".

Cet épisode ministériel n’a pas donné naissance à une proximité particulière. Le premier mandat du plus jeune président de la Ve République et l’élection de Carole Delga à la tête de la plus grande région de France n’ont pas arrangé les choses.

Incompatibilité de style ?

Dans l’entourage de Carole Delga, on insiste sur le décalage entre le "mépris" souvent reproché au président de la République et la proximité affichée par la présidente de région.

Que ce soit sur le plan politique ou personnel, une nomination de Carole Delga à Matignon se résume à un "verdict" sans appel. "Ça ne peut pas être possible", insiste l'un de ses soutiens.   

Une rumeur pour l'entourage d'Emmanuel Macron

Du côté de la majorité présidentielle, une seule réaction. "On ne commente pas les rumeurs surtout si elles sont lancées par Carole Delga" souligne un membre de l'entourage d'Emmanuel Macron.