REPLAY. Occitanie : voir ou revoir l'élection de Carole Delga à la présidence de la région Occitanie à Montpellier

C'est le 3e tour des élections régionales en Occitanie. Les 158 conseillers élus dimanche ont désigné ce 2 juillet leur présidente et vice-présidents pour les 6 ans à venir. Ils étaient réunis à Montpellier pour l'ouverture de cette 2e mandature. Carole Delga a retrouvé son fauteuil.
La région Occitanie est née de la fusion des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.
La région Occitanie est née de la fusion des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. © MaxPPP

Sans grande surprise, après les résultats du vote de dimanche dernier, Carole Delga s'est succédée à elle-même comme présidente de la Région Occitanie. L'élue socialiste repart donc pour 6 ans à la tête de l'exécutif régional avec une nouvelle équipe politique.

VOIR ou REVOIR, la première assemblée plénière et l'installation du nouveau Conseil régional d'Occitanie.

Durant cette session, les 158 élus régionaux ont procédé notamment à l'élection de la présidente de Région, des vice-président.es et des membres de la Commission permanente.

Voir la liste des vice-présidents dans l'encadré en bas d'article.

Carole Delga : « une situation dangereuse pour la démocratie »

Quelques minutes après la proclamation de sa réélection, Carole Delga, a prononcé un discours mettant l’accent sur «la peur et la violence» en politique. La présidente socialiste estime que la réponse à ces tensions passe par un appel à l’action.  

Carole Delga (ré)élue dès le 1er tour

Le vote était sans surprise et le résultat est « sans appel ». Carole Delga est réélue présidente du Conseil régional avec 109 voix sur 158, soit le carton plein de son camp. Une réélection saluée par une salve d’applaudissements et un... bouquet de fleurs.

Montpellier - Carole Delga vote pour la présidence du Conseil régional d'Occitanie - 2 juillet 2021.
Montpellier - Carole Delga vote pour la présidence du Conseil régional d'Occitanie - 2 juillet 2021. © FTV L.Beaumel.

Le seul autre candidat en piste, Jean-Paul Garraud, a obtenu les 28 voix de son groupe, le Rassemblement National.

Aurélien Pradié : « a voté »

Le 3ème homme des Régionales a voté. Aurélien Pradié a promis de vraiment sièger et de ne pas préférer l’Assemblée Nationale et son mandat de député du Lot à son fauteuil de conseiller régional. Promesse tenue du moins pour la première séance. Aurélien Pradié a glissé un bulletin dans l’urne. Le vote est secret et l’enveloppe cachetée. Mais une chose est sure. L’élu LR ne votera pas pour son adversaire du Rassemblement National. Pendant la campagne, Aurélien Pradié n’a pas retenu ses coups contre le représentant du RN, ex LR.

Montpellier - vote d'Aurélien Pradié pour la présidence du Conseil régional d'Occitanie - 2 juillet 2021.
Montpellier - vote d'Aurélien Pradié pour la présidence du Conseil régional d'Occitanie - 2 juillet 2021. © FTV L.Beaumel.

Première « passe d’arme » entre le RN et la majorité

Ce devait être une simple formalité : le dépôt de la candidature de Carole Delga. Mais cela a viré à l’incident de séance. L’ancienne tête de liste RN pour le scrutin de juin dernier, Jean-Paul Garraud, a immédiatement réagi à l’annonce de la candidature de la présidente sortante. 

L’ex magistrat prend la parole et conteste la légitimité démocratique. Mais cette intervention n’est pas conforme au règlement de séance. Bronca dans la salle. L’élu socialiste, Christian Assaf, rappelle à l’ordre Jean-Paul Garraud.

Carole Delga, pour un second mandat

Carole Delga, bientôt 50 ans, est la candidate PS aux Régionales la mieux élue de France, elle totalise 57,77% des voix. Une belle victoire dans une terre d'Occitanie très ancrée à gauche. Pour preuve, 12 des 13 conseils départementaux de notre région sont désormais détenus par la gauche après les élections de jeudi.

Ce scrutin des Régionales montre aussi un net recul du Rassemblement national même dans le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales où ses scores étaient traditionnellement élevés et un très léger frémissement à droite.

Une majorité encore plus forte

La présidente PS sortante sort renforcée de ces Régionales 2021. Sans les alliés, notamment écologistes, de sa majorité de 2015, elle gagne 16 élus au sein de l'assemblée régionale d'Occitanie.

Sa majorité est désormais très large et confortable avec 109 sièges sur 158. 2e force politique en Occitanie, le RN obtient 28 sièges et la droite LR en a 21.

L'élection débute en direct à 13h30.

Les vice-présidents et leur délégation
  • Didier Codorinou - Méditerranée
  • Agnès Langevine - Climat, Pacte vert et Habitat durable
  • Kamel Chibli - Education, Orientation, Jeunesse et Sports
  • Claire Fita - Culture pour tous, patrimoine et langues régionales
  • Jean-Luc Gibelin - Mobilités pour tous et infrastructures de transports
  • Nadia Pellefigue - Enseignement supérieur, Recherche, Europe et Relations internationales
  • Florence Brutus - Aménagement, cohésion des territoires et Ruralité
  • Jalil Benabdillah - Economie, Emploi, Innovation et Réindustrialisation
  • Maria-Alice Pelé - Politique de la Ville
  • Vincent Labarthe - Agriculture et Enseignement agricole
  • Muriel Abadie - Tourisme durable, loisirs et thermalisme
  • Vincent Bounes - Santé
  • Jean-Louis Cazaubon - Souveraineté alimentaire, viticulture et montagne
  • Marie Castro - Formation professionnelle
  • Marie Piqué - Solidarités, services publics et vie associative

Stéphane Bérard est par ailleurs désigné Rapporteur du Budget, Prospective / Evaluation.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections carole delga