CARTE. Blocage des agriculteurs : la ville de Toulouse encerclée, A68 coupée dans le Tarn, grogne qui monte dans l'Aveyron, le point dans la région

De nombreux axes de circulation de la région Occitanie sont toujours bloqués ce mercredi 24 janvier par les agriculteurs. Voici le point sur la situation avec une carte mise à jour.

En plus de la mobilisation des taxis, les agriculteurs poursuivent les blocages sur une grande partie de la région Midi-Pyrénées ce mercredi 24 janvier. 

Après le drame de Pamiers, mardi 23 janvier, et le décès d'une agricultrice et de sa fille, le barrage de la N20, dans l'Ariège a été levé par les manifestants. 

En Haute-Garonne

En Haute-Garonne,  l'A64 à hauteur de Carbonne est toujours bloquée à la circulation mais aussi sur le rond-point au début de la RN125 dans le Comminges près de Gourdan-Polignan. Les agriculteurs se sont aussi installés à Villefranche-de-Lauragais sur l'A61. Un blocage a également lieu un peu plus loin, dans l'Aude à hauteur de Castelnaudary.

Dans le Tarn

Dans le Tarn, en plus du blocage d'Albi - Le Séquestre, la Confédération Paysanne occupe depuis ce matin le rond-point St Germain – Puylaurens sur la RN 126, sur le tracé de la future autoroute A69.

L'entrée du Viaduc du Viaur, au niveau de Tanus, est également toujours bloqué, en direction de l'Aveyron. 

Dans l'Aveyron

En plus du blocage de Baraque St-Jean, sur la RN88, et donc du viaduc du Viaur en direction du Tarn, des agriculteurs aveyronais vont prendre la route du Cantal dans la journée, pour aller bloquer l'A75 au niveau de Saint-Flour. 

Des agriculteurs sont également mobilisés devant le siège de Lactalys à Onet-le-Château près de Rodez. 

Ils sont également mobilisés à Sébazac, au rond-point situé devant le supermarché Leclerc où ils ont déversé de la paille et déployé des banderolles sur la loi Egalim.

Ils sont également présents aux entrées de la préfecture aveyronaise.  

Dans le Tarn-et-Garonne

Dans le Tarn-et-Garonne, l'autoroute A20 est coupée au nord de Montauban en direction de Cahors, à partir de la sortie 61. L'A62 entre Montauban et Agen est elle aussi bloquée.

Des déviations de l'A62 et l'A20 ont été mises en place depuis le début des blocages. 

-Sortie obligatoire à Castelsarrasin dans le sens Toulouse-Bordeaux, puis RD 12, via Saint Aignan, Castelmayran, Auvillar, Saint-Loup, Donzac, Dunes, puis Caudecoste (47).  

-Sortie obligatoire à Caussade n°59 dans le sens Nord > Sud, puis RD820 puis reprise de l'autoroute à ZI Nord n°61.

-Sortie obligatoire à ZI Nord n°61 dans le sens Sud > Nord puis RD820 et reprise de l'autoroute à Cahors-Nord n°57, l’échangeur n°58 étant à son tour fermé.

L'entrée de la centrale nucléaire de Golfech est, elle aussi, toujours occupée par des agriculteurs. Il est donc demandé aux automobilistes de bien s'informer avant tout déplacement dans ces secteurs.

Dans les Hautes-Pyrénées

Des perturbations sont en cours sur l'A64 au niveau de Tarbes, à Capvern et au rond-point de Lannemezan.

Dans le Lot

Le rond-point de Cahors Sud sur la D820 est bloqué et l'accès à l’autoroute A20 est fermé par une quinzaine de tracteurs et une quarantaine d'agriculteurs. 

Dans le Gers

Dans le Gers, la RN124 est coupée à Vic Fezansac. Des blocages sont aussi à noter à Manciet, à Pujaudran, mais aussi côté Landes, dans le secteur de Dému.

La Lozère se mobilise ce mercredi

En ex-région Languedoc-Roussillon aussi, les agriculteurs ont entreprit des blocages. En Lozère ils mènent leur première opération aujourd’hui. Ils ont l’intention de bloquer l’A75 au niveau de la bretelle du Buisson,  sur la commune Marvejols à partir de 11h. 

Dans le Gard, l’autoroute A9 est fermée au niveau de Remoulins entre Nîmes et Avignon, en direction d'Orange. C’est la conséquence du blocage de l’A7 dans le Vaucluse.