CARTES. Explosion de cas importés de dengue : cette maladie transmise par le moustique tigre inquiète avant l'été et les JO

C'est une situation sans précédent. Le nombre de cas importés du virus de la dengue en France hexagonale est en forte progression depuis le 1er janvier 2024. Santé publique France appelle à la vigilance de tous pour limiter le risque de foyers sur le territoire. L'Occitanie est parmi les régions les plus exposées.

La situation devient alarmante. Le nombre de cas importés de dengue a explosé en France depuis le début de l'année. La région Occitanie est particulièrement touchée et colonisée par le moustique tigre qui véhicule le virus.

Plus de 1600 cas de dengue importés

Santé Publique France tire le signal d'alarme dans sa dernière étude publiée ce mardi 23 avril. On y découvre que "le moustique tigre est désormais implanté dans 78 départements français et que le nombre de signalements de cas importés a atteint des chiffres records depuis le 1er janvier 2024". L'évolution depuis 2020 est saisissante. 

Entre le 1er janvier et le 19 avril 2024, 1 679 cas de dengue importée ont été notifiés à Santé Publique France contre seulement 131 sur la même période en 2023. Sur cette période, 82% des malades reviennent des Antilles françaises.

L'Occitanie en rouge

En Occitanie, plus de 40% des communes sont colonisées dans 7 des 13 départements. Les chiffres officiels des cas de dengue ne seront dévoilés que mardi 30 avril par l'Agence régionale de Santé, mais on peut déjà imaginer qu'ils seront en forte hausse.

Car au-delà des cas importés, le virus de la dengue se transmet en France sur des personnes n'ayant jamais visité les territoires des Antilles où l'épidémie sévit fortement. Rien qu'en 2022, douze cas de transmission autochtone de dengue avaient été identifiés en Occitanie. Sur les six premiers mois de 2023, on en dénombrait déjà 17.

Se protéger des moustiques

La société Altopictus, chargée de l'éradication des foyers d'infections n'est pas encore en alerte, mais se prépare à une saison compliquée : "Pour le seul département de la Haute-Garonne, nous étions à une cinquantaine d'enquêtes et de traitements en septembre 2023", confirme Florian Vernichon. "Nous serons bien au-delà pour 2024".

Se protéger des moustiques, c'est le maître mot aujourd'hui car "une personne infectée peut infecter un moustique au moment où le virus de la dengue est présent dans son sang", précise Santé Publique France. Le moustique contaminé peut ensuite transmettre le virus à une nouvelle personne.

Sur son site, Santé Publique France vous informe des gestes à adopter, si vous rentrez d'un voyage en zone contaminée, ressentez de la fièvre ou souhaitez éviter l'installation d'un nid de moustiques dans votre jardin.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité