Ce Toulousain de 17 ans, sans permis, est l'un des favoris du championnat de France Camions

Téo Calvet n'a pas besoin de permis de conduire pour briller sur les circuits de compétition à bord d'énormes camions de course de 1200 cv. Le 29 septembre, il participera, au Mans, à la 4ème manche du championnat de France avant la finale à Albi le 13 octobre. 

Téo dans les traces de son père
Téo a de qui tenir, son père, Fabien Calvet, vainqueur aux 24h du Mans, a été vice-champion d'Europe. 
A 16 ans pour son premier week-end de course, Téo est sacré plus jeune vainqueur d'une course de camions. il déclarera plus tard que son inexpérience totale l'a peut-être aidé, il n'avait aucun repère de conduite dont il aurait dû se débarrasser s'il avait conduit un karting ou une voiture. 
Téo Calvet pilote un MAN de cinq tonnes et demi. Un monstre qui pourrait rouler à plus de 200 km/h. En compétition, la vitesse est strictement limitée à 160 km/h.
Le 29 septembre, il courra au Mans et le 13 octobre, on le retrouvera pour la finale du Championnat de France à Albi.

Les camions de course, des camions de série trafiqués

Les véhicules du Championnat de France sont issus de la série. Ces camions, dont la puissance avoisine les 1.200 chevaux pour les plus performants, sont modifiés en de nombreux points pour les adapter à la piste. Tout le superflu dans les cabines et sur le châssis est supprimé pour gagner du poids, les châssis sont rigidifiés et les suspensions spécialement conçues pour la piste.
Des équipements spécifiques à la compétition sont installés (siège baquet, arceaux de sécurité, coupe circuit, etc…). Lors des meetings de la Championnat de France, les camions participent à des essais libres, des essais qualificatifs (chronométrés), une séance de Warm-up le dimanche matin et quatre courses dans le week-end.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité