Les chaises du designer toulousain Kamel Secraoui exposées à New-York et Paris

La chaise étoile / © KLD Design
La chaise étoile / © KLD Design

Le designer, connu aussi sous le pseudo artistique de Chat Maigre, expose en mai au Wanted Design de New-York avant le Jardin des Tuileries en juin. Avec un objectif permanent : embellir la ville. Et il fourmille de projets. 

Par Fabrice Valery

L'espace public a toujours été sa passion. Le designer et artiste toulousain Kamel Secraoui, alias "Chat Maigre", a connu son heure de gloire à Noël 2015 à Toulouse lorsqu'il a décoré un radar de vitesse avec des.. Légo ! L'histoire a buzzé mais n'a pas beaucoup plu à l'administration qui a retiré les Lego avant de les restituer à l'artiste. 

Ce n'était pas la première intervention sur les lieux publics de l'artiste toulousain : les bancs publics lui paraissent trop ternes, tristes. Il les décorent de bandes de couleurs colorées. En 2016, lors d'un premier passage à New-York, il décore ainsi les poubelles de la 5ème avenue.
Son travail porte sur l'espace public et particulièrement sur les lieux de pose. Un banc, un simple endroit pour s'assoir, regarder passer le temps et ses congénères. Mais pourquoi ses lieux seraient-ils laids et aseptisés, tous ressemblants d'une ville à l'autre ? Il veut embellir la ville. 

De Chat-Maigre à KLD Design

D'où le projet S-Cale avec son agence de design toulousaine KLD Design. Et la création de 3 chaises prévues pour les espaces publics extérieurs : Gravitation, Etoile et Solaire. 

Particulièrement remarquées à la biennale du design de Saint-Etienne en avril dernier (prix du public et achat par la ville), elles ont été choisis par les deux organisatrices du Wanted Design de New-York, qui les exposeront dans leur galerie de Manhattan du 17 au 23 mai prochain. 
La chaise Gravity / © KLD Design
La chaise Gravity / © KLD Design

Dans la foulée, c'est la ville de Paris qui leur réservera une belle place lors de l'opération "Jardins, jardin" aux Tuileries du 1er au 4 juin prochain

Une machine à café... aéronautique !

Kamel travaille aujourd'hui sur un nouveau projet : une machine à café directement inspirée de l'aéronautique. A Toulouse, il voit passer les Airbus au-dessus de sa tête. D'où l'idée de s'inspirer de l'aéronautique pour réaliser une machine à dosette mélange d'un empanage d'avion, d'une hélice de réacteur et d'une poignée pour mettre les gaz. Nom de code : Escale.
© Kamel Secraoui
© Kamel Secraoui

Le prototype est prêt. Ne manque plus le financement pour lancer la production. Embellir la ville n'est plus son seul crédo. Embellir la vie (quotidienne), c'est aussi un sacré challenge.

Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus