Comment et aussi pourquoi il est indispensable de protéger les hirondelles ?

Les hirondelles sont en migration et sont progressivement de retour sur le territoire. Espèce protégée mais menacée de disparition, cet oiseau doit être préservé. Explications et conseils avec un spécialiste.

Ils sont perchés en haut des murs, et abritent parfois quelques oisillons. Les nids d'hirondelles se réinstallent petit à petit sur le territoire avec le retour du printemps. L'espèce est protégée en France, mais particulièrement menacée : près de 40% des hirondelles ont disparu en l'espace de 30 ans. Sa préservation est donc essentielle. 

"Détruire les nids, c'est interdit"

"Il y a plusieurs sortes d'hirondelles : les hirondelles rustiques, de fenêtre, de rivage par exemple" présente Ghislain Riou, chargé d'études de la faune pour l'association Nature en Occitanie (NEO). Le spécialiste n'a pas de chiffres précis sur ces oiseaux dans la région, mais s'inquiète de leur sort. 

Son organisme a lancé une enquête sur 11 communes de Haute-Garonne et d'Ariège sur le Citizen, un outil de sciences participatives. Le but : répertorier des observations à propos des hirondelles et leurs nids. "Ce sont des espèces plus exposées, plus en régression que d'autres. Il faut attacher plus de temps pour les conserver" indique Ghislain Riou.

"L'objectif est d'identifier les zones où il y a des nids, et d'informer les habitants sur leurs présences" poursuit l'observateur de NEO. Il alerte également sur les comportements à adopter pour qu'elles vivent correctement. "La première des choses, c'est ne pas détruire les nids, c'est interdit" martèle-t-il.

Comme beaucoup d'animaux, les hirondelles jouent le rôle de prédateur. "Elles rendent des services car ce sont des insectivores. Elles mangent des moucherons ou des moustiques tigres" ajoute-t-il. Intéressant, lorsque l'on sait que le retour du moustique tigre peut propager des virus comme la dengue. 

"Il ne faut pas les nourrir, et éviter de tondre la pelouse. Les insectes sont nombreux dans l'herbe et dans les fleurs. Ce sont donc des zones de ressources plus grandes pour les hirondelles" poursuit-il. 

Autre astuce pour les nids : construire des supports de fixation, et/ou disposer un tas de petits brins de foin ou de fibre végétale pour les aider à construire leur lieu de vie éphémère.

"Les hirondelles, ce sont aussi des oiseaux qui font le printemps, signe du retour des beaux jours" conclut Ghislain Riou.