Les commerces de proximité pourront rouvrir le 28 novembre : à Toulouse la décision ne satisfait toujours pas

Selon une information de BFM TV, les commerces de proximité pourront rouvrir le 28 novembre mais avec un Black Friday repoussé. A Toulouse, la nouvelle ne satisfait pas les commerçants. 

A partir du 28 novembre, les commerces "non essentiels" pourront rouvrir et arrêter le "click and collect"
A partir du 28 novembre, les commerces "non essentiels" pourront rouvrir et arrêter le "click and collect" © MaxPPP
"Ce n'est pas officiel mais c'est bien l'information que m'ont fait remonter nos représentants reçus ce matin à Bercy" Antoine Nori, commerçant toulousain, confirme la nouvelle : les commerces de proximité, dits "non essentiels" pourront rouvrir le 28 novembre prochain. L'annonce doit être faite mardi prochain par le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution, selon BFM TV.
 
Une réouverture sous conditions : une jauge d'accueil de 8 mètres carrés par client, la mise à disposition de gel hydroalcoolique, l'installation de marquage au sol et de plexiglas, contrôle à l'entrée obligatoire pour les surfaces de plus de 400 mètres carrés, et faire la promotion de l’application TousAntiCovid par de l’affichage. Cette décision concerne également les coiffeurs et les instituts d'esthétique.

Report du Black Friday

Antoine Nori vend lui des vêtements et des cuirs sur la place Victor Hugo, à Toulouse (Haute-Garonne). Le commerçant continue à faire grise mine. "Nous avons le cul entre deux chaises, estime-t-il. Tout cela c'est du compromis. Le deal est : on vous laisse ouvrir plus tôt que prévu mais on repousse le Black Friday. Amazon s'est acheté une vertue en demandant ce report mais le vendredi 27 novembre, 95% des sites internet vont le faire ce Black Friday. Qu'est ce que vous croyez ? Ce n'est pas parce qu'Amazon France ne fera pas cet évènement commercial que le client français n'ira pas commander le jour même sur les sites d'Amazon Allemagne ou Amazon Etats-Unis. Nous sommes désormais ouvert sur le monde ".
 
Le Black Friday devrait en effet se dérouler pour les petits commerces le 4 décembre afin d'éviter la cohue dans les magasins."Tout le monde attend ce rendez-vous. Mais les clients vont dépenser le 27 novembre et ne viendront pas une semaine plus tard, peste Antoine Nori. Au final, c'est la double peine pour nous".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie économie numérique polémique société confinement santé coronavirus/covid-19