Coronavirus : comment la Poste s'adapte pour le versement des prestations sociales en Occitanie

En ce début de mois d'avril, période de versement des prestations sociales, la Poste, qui en verse près de la moitié, a mis en place un dispositif pour pouvoir accueillir l'afflux des bénéficiares dans les bureaux de poste, dans le respect des mesures de sécurité liées à l'épidémie de coronavirus.

Marquage au sol, séparations en plexiglas et masques pour les personnels.
Marquage au sol, séparations en plexiglas et masques pour les personnels. © Jean-Pierre Duntze/FTV

Versement avancé

Le versement des minimas sociaux, allocation logement, RSA (revenu de solidarité active), allocations familiales, a été avancé de deux jours, ce mois d'avril 2020 : une décision gouvernementale pour s'adapter face à l'épidémie de coronavirus.

En effet, si ces prestations sociales sont versées sur le compte des allocataires, lesquels ont été encouragés à les retirer via les distributeurs automatiques, beaucoup de ces bénéficiaires ne possèdent pas de carte bancaire : il s'agirait de 70 % d'entre eux, selon la direction régionale de la Poste. 

Besoin d'argent liquide

Au total, la Poste d'Occitanie estime que 60 000 personnes se déplacent à ses guichets pour retirer leurs minimas, dans les trois jours qui suivent le versement. C'est dire si l'affluence est grande à cette période, la Poste versant près de la moitié des prestations sociales, au niveau national.

Or, depuis les mesures de confinement en France, de nombreux bureaux de poste sont fermés. En Occitanie, 200 bureaux sont aujourd'hui ouverts, sur les 1 000 existants. Ils bénéficient à partir d'aujourd'hui, lundi 6 avril 2020, d'un dispositif d'accueil adapté, pour faire face à l'afflux de bénéficiaires, dans une période où les effectifs sont forcément à la baisse. 

Dispositif adapté pour quelques jours

Un marquage au sol a été créé pour faire respecter les distances entre chaque client. Des vigiles ont été recrutés et des barrières externes mises en place pour filter les flux de personnes. Enfin, du personnel supplémentaire a été déployé, sur la base du volontariat, pour prendre place derrière les guichets, équipés pour l'occasion de séparations en plexiglas. 
© Jean-Pierre Duntze/FTV
Selon la direction régionale de la Poste, entre 70 et 80 % (selon les secteurs) des agents sont au travail actuellement. Et les bureaux rouvrent peu à peu. L'objectif est de passer à 400 bureaux ouverts la semaine prochaine en Occitanie (contre 200 cette semaine).

Les plus petits bureaux ont été les plus concernés par une fermeture car les gestes de distanciation étaient difficiles à mettre en place. D'autre part, une réflexion est en cours pour rouvrir autant que possible les relais de la Poste dans les mairies ou commerces.  Voir le reportage d'Ophélie Le Piver et Jean-Pierre Duntze, de France 3 Occitanie :
Coronavirus : comment la Poste s'adapte pour le versement des prestations sociales en Occitanie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société social économie solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter