Coronavirus: les joueurs du Stade Toulousain vont baisser leurs salaires

Après les joueurs du Castres-Olympique et du RC Toulon, ceux du Stade toulousain acceptent aussi de baisser leurs salaires pour aider leur club pendant cette crise sanitaire.
Un accord vient d'être trouvé ce mercredi, selon un communiqué des champions de France. 

© MaxPPP XAVIER DE FENOYL
Après une troisième rencontre, l'accord a été approuvé à l'unanimité ce mercredi.

Les joueurs du Stade toulousain acceptent de baisser leurs salaires pour la saison prochaine, d'un montant de 15% maximum sur les rémunérations de l'effectif professionnel, à la condition d'une reprise normale des compétitions en septembre.
Par souci de confidentialité, la Direction du club et les joueurs ne souhaitent pas commenter l’ensemble des mesures validées ce mercredi. "Mais des négociations similaires seront menées prochainement avec le staff sportif", ajoute le club dans son communiqué.

La majorité des joueurs a accepté

En raison de la crise sanitaire et économique qui frappe tous les clubs de top 14, "la majorité des joueurs a répondu favorablement à une aide et à une baisse des salaires", a assuré Thomas Ramos, l'arrière international des Rouges et noir à l'AFP.

Les champions de France en titre était 7ème au classement général du Top 14 au moment du gel du championnat mi-mars à cause de l'épidémie de coronavirus.

Sauver les clubs

Une bonne nouvelle puisque jusqu’à présent, à Toulouse, le président Didier Lacroix ainsi que les représentants des joueurs avaient indiqué à quel point il était compliqué de trouver un accord en ce sens, notamment en raison de l’incertitude liée à la crise sanitaire actuelle.

Il ne s'agit pas d'une nouveauté dans l'élite du rugby français, d'autres clubs ont déjà passé des accords similaires avec leurs joueurs, tels que Castres et Toulon.
L'objectif est toujours le même : aider leurs clubs touchés de plein fouet par l'arrêt des compétitions.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport stade toulousain rugby crise économique économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter