Coronavirus Toulouse : le directeur du Samu et le préfet inquiets de voir encore trop de gens dehors ce samedi

Encore trop de monde dans les rues de Toulouse malgré les mesures de confinement liés au coronavirus / © R. Herissé/FTV
Encore trop de monde dans les rues de Toulouse malgré les mesures de confinement liés au coronavirus / © R. Herissé/FTV

Le directeur du Samu 31 et le préfet de Haute-Garonne lancent un appel aux citoyens pour qu'ils restent chez eux. Ils craignent un regain de contamination. Les contrôles vont être renforcés.

Par Juliette Meurin

Il fait beau et pour certains c'est probablement trop difficile de résister. Le préfet de Haute-Garonne et le directeur du SAMU 31 s'inquiètent. Ce samedi 28 mars de nombreux citoyens sont encore dehors malgré les mesures de confinement liées au coronavirus.

Ils craignent un regain de contamination alors que la "vague" de l'épidémie arrive dans la région toulousaine.
Les Toulousains doivent se responsabiliser, disent-ils.
 


La préfecture a contacté les médias pour qu'ils rappellent les consignes et les autorités indiquent que les contrôles de gendarmerie et de police vont être renforcés.
 


Dans un communiqué, Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne dit : 

j’en appelle à la responsabilité de tous : respectez les mesures de confinement et les gestes barrière à la lettre. Vos sorties pour motif personnel doivent être exceptionnelles, et uniquement en cas de nécessité. Protégez vous et protégez les autres : restez chez vous ! Nous allons à nouveau renforcer les contrôles routiers et piétons dans tout le département, dans les villes comme dans les villages.

Rappel des règles de confinement 

Les déplacements sont interdits, sauf dans les cas ci-dessous et uniquement à condition d'être munis d’une pièce d’identité et d'une attestation :
  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail est impossible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité 
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé pour une consultation et des soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés 
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières 
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile dans la limite d'une heure quotidienne et sans aucun rassemblement.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus