Coronavirus : des touristes d’Occitanie sont toujours bloqués au Maroc

Des camping-caristes d’Occitanie sont bloqués depuis plus de 2 mois au Maroc en raison de la crise sanitaire. Ils patientent dans un camping au sud d’Agadir, mais ils n’ont aucune assurance de pouvoir rentrer en France bientôt : le pays est confiné jusqu'au 10 juin prochain.

Les camping-caristes d'Occitanie installés au sud d'Agadir
Les camping-caristes d'Occitanie installés au sud d'Agadir © FTV
Michel et Elisabeth sont installés dans un camping à Mirhleft à 150 kilomètres au sud d’Agadir sur les bords de l’océan. Ils viennent d’Eaunes près de Toulouse. C’est la 6ème année que ce couple de retraités se rend au Maroc pour y passer une partie de l’hiver. Mais cette année le séjour se prolonge, coronavirus et confinement oblige. 

Comme eux ils sont une soixantaine de français à attendre dans ce camping. Parmi eux 5 couples d’Occitanie. A première vue on pourrait imaginer qu’ils passent un bon moment ensemble. Mais ce n’est plus le cas : le moral est au plus bas.
Elisabeth et Michel dans leur camping car
Elisabeth et Michel dans leur camping car © FTV

Michel et Elisabeth sont arrivés au Maroc début février. Ils ne devaient y rester que 2 mois. Mais le coronavirus et le confinement sont passés par là. Depuis le 18 mars ils sont installés dans ce camping avec d’autres camping-caristes français.

Ferrys au compte-gouttes

Les liaisons vers l’Espagne et la France ont été interrompues. Et avec le confinement, il leur est interdit de circuler sur les routes marocaines. Quelques liaisons entre Tanger et Sète ont repris au compte-gouttes. Mais la plupart affiche complet.
Ils ont bien réservé un billet sur une ligne pour ce dimanche 24 mai, mais le ferry a été annulé et les billets non remboursés.
D’autres traversées sont proposées mais ils ne peuvent pas se permettre de racheter un billet sans avoir l’assurance de pouvoir partir.
La vie au camping
La vie au camping © FTV

C'est le consulat de France à Agadir qui avertit les touristes Français des prochaines liaisons maritimes. Mais à part ça, pas plus d'informations.

Sensation d’abandon

A plusieurs reprises ils ont tenté de joindre le consulat, sans réponse. Nous avons tenté également de le joindre : pas de réponse non plus.
Sur son site internet, l’ambassade de France au Maroc détaille les conditions de retour et invite les concitoyens à se rapprocher des compagnies maritimes. 


Nous nous sentons abandonnés. Combien de temps allons nous attendre. Nous n’avons aucune information de la part du consulat. Il y a bien quelques Ferry, mais soit ils sont complets, soit ils sont annulés

explique Michel 

Moral au plus bas


La vie au sein du camping parait relativement douce. Mais le moral n’est plus là. Un de leur voisin est décédé samedi 23 janvier au matin. Crise cardiaque. Tous ces camping-caristes sont des retraités. Certains ont des traitements médicaux. 

On tient le coup mais c’est dur. Heureusement que mon voisin s’occupe de ma maison à Eaunes. Mais je suis inquiet pour ma mère qui vit dans l’Aveyron. Elle a 94 ans. Et je ne sais pas quand je pourrais aller la voir

poursuit Michel.
Aujourd'hui tous ces camping-caristes attendent le déconfinement prévu le 10 juin au Maroc afin de pouvoir circuler et enfin prendre un ferry.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter