• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coupe d'europe : Victoire du Stade Toulousain 30 à 23 sur Montpellier Rugby

© AFP
© AFP

Par Stéphane Compan


Toulouse, qui vient de remettre la marche avant en Top 14, a réussi son entrée en Coupe d'Europe contre Montpellier (30-23) dimanche à l'occasion
du choc franco-français de la première journée.
Le MHR, qui a fait de la Coupe d'Europe un objectif central, n'est toutefois pas parti bredouille d'Ernest-Wallon où il a réussi à arracher le bonus défensif après la sirène.
Précieuse pour Toulouse, club le plus titré sur la scène continentale (1996, 2003, 2005, 2010), avant le déplacement samedi à Bath, cette victoire permet aussi aux Rouge et Noir de confirmer leur redressement après deux victoires à domicile en Top 14 contre le Stade Français et Toulon, qui ont mis fin à leur pire série noire depuis plus de cinquante ans (cinq défaites d'affilée).
Elle leur offre aussi une revanche sur les hommes de Fabien Galthié, les seuls à les avoir battus à la maison durant la dernière saison régulière.

Déclarations 

William Servat (entraîneur des avants de Toulouse):

"C'était très important pour nous de gagner ce match. On sait que Montpellier est capable de gagner sur tous les terrains de France et d'Europe. Ils étaient venus ici avec beaucoup d'ambition. On a voulu assurer la victoire avec cette pénalité en fin de match. Quand on affronte un adversaire de qualité, il faut le respecter et c'est ce que l'on a fait."

Patricio Albacete (deuxième ligne de Toulouse):

"C'est la troisième victoire d'affilée et cela fait du bien mais on s'est un peu mis dans la difficulté et pour aller à Bath le weekend prochain, il faudra être plus serein. On a manqué trop d'occasions alors qu'eux ont marqué sur leurs temps forts. On a dû courir après le score. On travaille beaucoup et on a vu que notre conquête avait été performante. On a bien fait de prendre cette pénalité car cela aurait dû nous permettre de les priver du bonus défensif. Quand chacun fait son boulot, on voit que l'on a du potentiel".

Yoann Maestri (deuxième ligne de Toulouse):

"On débute par une victoire et c'était l'objectif de la semaine. Le contrat est rempli et on en très heureux. Il y quand même des choses à revoir avant notre déplacement à Bath. Il n'y avait pas beaucoup de rythme en première mi-temps avec beaucoup de phases d'affrontement. Les espaces se sont libérés en deuxième mi-temps et nos trois-quarts ont pu en profiter. On vient d'enchaîner trois victoires à la maison, mais cette saison, comme la saison dernière, on pêche surtout à l'extérieur et il faut donc garder la tête froide avant de se déplacer à Bath".

Thibaut Privat (deuxième ligne et capitaine de Montpellier):

"On a eu des hauts et des bas mais on a réussi à la sirène à arracher une pénalité qui nous permet de partir avec un point. C'est un sentiment un peu mitigé parce que quand on colle aussi longtemps au score, on aurait pu espérer une victoire. Cela a été toujours un peu un ping pong entre les deux équipes. On ne va pas baisser les bras aujourd'hui, on va recevoir les Ecossais (de Glasgow) à la maison, on va essayer de transformer cette bonne dynamique".

Fabien Galthié (manager de Montpellier):

"Cela a été un match avec beaucoup de suspense. Jusqu'à la fin, le match peut basculer, c'est un peu dommage. On a mené deux fois au score, on s'est dit +on va le faire+ mais il y a eu un peu trop de déchet, de ballons tombés en notre défaveur. La bonne opération, c'était de faire un coup ici, de prendre quatre points. C'est une compétition où il faut gagner tous ses matches chez soi et en gagner un ou deux dehors. Ça va très vite".

Stade Toulousain Montpellier Rugby


Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus