Covid. Haute-Garonne : le masque obligatoire à l'extérieur quand la distanciation n'est pas possible

Publié le
Écrit par Christine Ravier
Le masque est obligatoire dans l'espace public en Haute-Garonne partout où la distanciation physique de 2m ne peut être respectée.
Le masque est obligatoire dans l'espace public en Haute-Garonne partout où la distanciation physique de 2m ne peut être respectée. © Arnaud Journois/MaxPPP

Le masque est obligatoire dans l'espace public en Haute-Garonne quand la distanciation physique de 2m ne peut pas être respectée. Il l'est aussi dans les établissements recevant du public, même si l'accès est réservé aux détenteurs du pass sanitaire à compter de ce samedi, 12h.

La préfecture de Haute-Garonne fait savoir qu'à partir de ce samedi 12 heures, le port du masque est obligatoire dans le département dans tous les établissements recevant du public, même lorsque l'accès est conditionné à la présentation du pass sanitaire. Le masque est aussi obligatoire dans l'espace public à l'extérieur quand il n'est pas possible de respecter la distanciation physique de 2m, dans des rues bondées par exemple ou à l'occasion de festivités. 

Dans un communiqué, elle indique que la situation sanitaire demeure préoccupante dans le département. Le 12 août, le taux d'incidence était de 388,3 cas dépistés positifs pour 100.000 habitants. Pour les 20-30 ans, il est de 716,4 cas pour 100.000. Sur le territoire de Toulouse métropole, il atteint les 449,2 cas pour 100.000 personnes.

Bals et kermesses concernés

L'obligation du port du masque s'applique en Haute-Garonne dans les cas suivants :

  • pour l'accès à tous les établissements recevant du public y compris ceux pour lesquels l'accès est conditionné à la présentation du pass sanitaire à compter du samedi 14 août, 12h.
  • pour toute personne se déplaçant à pied sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public dans les cas suivants :
  • dans les établissements recevant du public de plein air quand les mesures de distanciations physiques de 2m entre deux personnes, ne peuvent être respectées
  • dans les manifestations et rassemblements à caractère festif ou revendicatif de plus de 10 personnes autorisés à titre dérogatoire par l'article 3-II du décret du 1er juin 2021 modifié
  • dans les marchés, brocantes, vides greniers et ventes au déballage de plein vent ou couverts,
  • dans les espaces de transports en commun dont les quais et arrêts de bus, métro et tramway,
  • dans un rayon de 50 m aux abords des établissements scolaires et des crèches au moment des entrées et sorties, des lieux de culte au début et à la fin des cérémones et des offices, des gares et des centres commerciaux lorsque ceux-ci sont ouverts au public,
  • des files d'attente,
  • lorsqu'un évènement particulier ou une configuration urbaine particulière (type rue étroite  et bondée) engendre un flux important ou une concentration de personnes qui ne permettent pas de respecter les mesures de distanciation physique de 2m entre deux personnes.

Ainsi le masque doit être porté notamment lors des fêtes de village, kermesses, bals, festivals et spectacles de plein air, précise la préfecture.

Lieux très fréquentés

A Toulouse, l'obligation du port du masque s'applique, depuis le 20 juillet, tous les jours de 9h à 3h dans le centre-ville, sur la voie publique et dans les espaces publics délimités par les voies suivantes : 

boulevard d'Arcole, boulevard de Strasbourg, boulevard Lazare Carnot, allées Forain François Verdier, allées Jules Guesdes, avenue Maurice Hauriou, quai de Tounis, quai de la Daurade, place de la Daurade, quai Lucien Lombard, quai Saint-Pierre dans sa section allant jusqu’au boulevard Armand Duportal, boulevard Armand Duportal, boulevard Lascrosses depuis la place Armand Duportal, boulevard d'Arcole.

Le quai de Tounis, le quai de la Daurade, la place de la Daurade, le quai Lucien Lombard, la place Saint Pierre, le quai Saint-Pierre et la promenade Henri Martin sont inclus dans le périmètre.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.