Covid : le Toulouse Football Club joue la carte de l'humour en vidéo pour saluer le retour du public au Stadium

Samedi, les Violets accueillent Dijon à Toulouse. Un match de championnat qui marquera le retour du public. Les jauges - limitées à 5000 personnes à cause du Covid - sont levées depuis ce 2 février.

De l'humour pour saluer le retour du public. Les communicants du TFC ont décidé de saluer à leur façon, la levée des restrictions imposées aux clubs de sport professionnels à cause du Covid. Le gouvernement avait imposé une jauge de 5000 personnes pour les rassemblements en extérieur, et 2000 personnes en intérieur à partir du 3 janvier 2022. Une mesure qui s'imposait aussi aux clubs professionnels, dont le TFC. Le 20 janvier, Jean Castex a décidé de lever ces restrictions.

Du coup, le club a décidé de fêter le retour du public en vidéo et avec humour. 

La veille, le club avait déjà lancé sa campagne avec ce tweet. Toujours sur le mode humoristique. 

Pour les supporteurs, la fin des jauges est une bonne nouvelle. Abonné et membre des Indians (groupe de supporteurs du TFC), Geraud Delbès se réjouit de retrouver le Stadium dans sa configuration initiale. "C'est ce que tous les supporteurs attendaient, vivre enfin le football normalement, sans ces restrictions sanitaires" explique t-il. "On va enfin pouvoir retrouver le virage Brice Taton, il y a aura une bien meilleure ambiance qu'en quart de virage où nous étions cantonnés depuis début janvier 2022" précise t'il. 

Reste à savoir si le public va suivre. L'appel à la mobilisation est donc lancé, afin qu'il se rende en nombre au Stadium.  A l'image du groupe de supporteurs "Les Violets". 

Le match TFC - Dijon est programmé à 15heures au Stadium.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité