Covid : le variant delta à l'origine d'une flambée de décès au mois d'août en Occitanie

Au mois d'août 2021, en Occitanie, le nombre de décès a augmenté de 10%. Une hausse plus marquée dans l’Hérault, le Lot, l’Aude et le Tarn qui s'explique par la circulation du variant delta.

Selon la dernière étude de l'Insee, entre le 1ᵉʳ et le 31 août 2021, toutes causes confondues, 5 251 décès ont été comptabilisés en Occitanie, soit 466 décès de plus que la moyenne des mois d’août 2018-2019. Un phénomène identique dans toutes les régions de France métropolitaine.

Occitanie : troisième région la plus touchée de France

Avec un excès de décès de 10 %, l’Occitanie est la troisième région la plus touchée, après la Corse (+ 16 %) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 13 %). Cette dégradation de la situation au cours du mois d’août résulte notamment de la rapide diffusion du variant delta dans la région dès la mi-juillet.

La faute au variant delta

Après la relative accalmie observée depuis la fin du mois de mai en Occitanie, le nombre de décès quotidiens est reparti à la hausse durant le mois d’août. Par le passé, un nombre anormalement élevé de décès durant l’été a déjà été observé mais seulement au cours de périodes de canicule. En 2021, les fortes chaleurs ont été modérées dans la région et l’excès de décès mesuré en août résulte avant tout de la rapide diffusion du variant delta dans la région.

À l’échelle départementale, l’excès de décès est plus marqué dans l’Hérault, avec une hausse de 16 % par rapport à la moyenne des mois d’août 2018 et 2019 (soit + 154 décès). Les décès dans le Lot, l’Aude et le Tarn augmentent également de plus de 10 % (respectivement + 13 %, + 12 %, + 11 %). L’évolution de + 17 % mesurée en Lozère doit être relativisée en raison du faible nombre de décès sur le mois (87 décès au total en Lozère).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société