Covid : reprise de la vaccination en Andorre après l'envoi de 12 000 doses d'AstraZeneca par la France

Dans le cadre du programme Covax de l'OMS, la France a envoyé 12 000 doses du vaccin AstraZeneca en Andorre. La vaccination contre le Covid y était à l'arrêt, depuis plusieurs jours, faute de stock. Elle a donc repris ce jeudi 3 juin pour les 40 ans et plus.

La vaccination a pu reprendre cette semaine en Andorre grâce à l'arrivée de 12 000 doses d'Astra Zeneca envoyées par la France. 3 juin 2021.
La vaccination a pu reprendre cette semaine en Andorre grâce à l'arrivée de 12 000 doses d'Astra Zeneca envoyées par la France. 3 juin 2021. © FTV

La vaccination a repris ce jeudi 3 juin en Andorre : près de 1.400 Andorrans ont reçu une dose. La campagne vaccinale avait d'abord été ralentie dans la principauté avant d'être complétement arrêtée, faute de stock de vaccins. 

"L'envoi de 12 000 doses du vaccin AstraZeneca par la France nous permet de reprendre notre activité vaccinale", explique Cristian Pons, directeur de la protection civile en Andorre. Selon le gouvernement andorran, celles-ci seraient arrivées mardi 1er juin sur le territoire de la principauté des Pyrénées. 

Une livraison prévue par le programme Covax 

L'Andorre avait déjà reçu 3.000 premières doses venues de France en mars dernier. Selon Cristian Pons, d'autres étaient arrivées début avril. "Notre gouvernement a de bonnes relations avec nos pays voisins la France, l'Espagne et récemment le Portugal. Dans le cadre du programme Covax, la principauté a fait des demandes de vaccins à ces trois pays pour permettre la vaccination de la population andorrane", réagit-il.

Le programme Covax a été mis en place en 2020 par l'Organisation mondiale de la santé et l'ONG Gavi. Les objectifs sont multiples :  assurer une répartition "juste et équitable" des vaccins contre la Covid-19 pour éviter que les pays riches ne s'approprient toutes les doses. Son principe est basé sur la solidarité internationale pour permettre à 92 pays à faibles et moyens revenus d'avoir accès aux vaccins. Au total, 190 Etats sont impliqués. 

70% de la population vaccinée d'ici fin juin

L'Andorre espère recevoir des doses du Portugal et de l'Espagne pour pouvoir tenir ses objectifs de vaccination. "Actuellement, environ 41% des 65 000 andorrans éligibles à la vaccination ont reçu une première dose. On espère que 70% de la population soit vaccinée avant la fin du mois de juin", affirme Cristian Pons, direction dela protection civile en Andorre.
La vaccination est ouverte au plus de 40 ans pour l'instant et devrait être élargie à l'ensemble des personnes de plus de 16 ans d'ici début juillet.

Malgré une méfiance envers le vaccin AstraZeneca, les Andorrans sont nombreux à prendre rendez-vous : 2.000 convocations par jour sont enregistrées la semaine prochaine. "J'ai un peu hésité, mas il faut le faire ! Pour le bien de tout le monde", confie un candidat à la vaccination.
Cristian Pons, directeur de la protection civile en Andorre se veut rassurant : "Les autorités sanitaires se sont prononcées : il n'y a pas de doute sur l'efficacité de ce vaccin".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
andorre international vaccins - covid-19 santé société covid-19