Denis Zanko, nouvel entraîneur du TFC : “Si j'ai accepté cette mission c'est que je pense avoir les épaules pour”

Denis Zanko a répondu aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse au Stadium. / © Karen Cassuto / FTV
Denis Zanko a répondu aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse au Stadium. / © Karen Cassuto / FTV

Denis Zanko s'est exprimé lors de sa toute première conférence de presse en tant qu'entraineur du Toulouse Football Club. Cet ancien directeur technique du centre de formation croit encore au maintien de l'équipe en première division.

Par Karen Cassuto

Du temps. C'est l'un des remèdes que propose Denis Zanko pour rompre avec la malédiction qui touche son club et ses joueurs. "Tout a été fait dans l'urgence" explique le nouvel entraineur du TFC.

Je veux laisser aux joueurs le temps de digérer cette situation qui est singulière, impactante.

Denis Zanko y croit : "si tout le monde est convaincu , on aura plus de chance d'y arriver. On n'est pas illuminés, il y a des éléments concrets qui nous font croire que c'est possible".

Si j'ai accepté cette mission c'est que je pense avoir les épaules pour. 
Denis Zanko, le jeudi 9 janvier 2020

Denis Zanko a retrouvé les joueurs du TFC lors d'un stage en Espagne. Il s'est adressé à eux lundi 6 janvier au soir avec l'intention première de leur expliquer sa présence et les raisons qui l'ont poussé à accepter de devenir leur entraîneur.
Denis Zanko entend vivre une aventure humaine avec les joueurs.  
 
Denis Zanko revient sur ses tous premiers mots aux joueurs du TFC depuis qu'il est devenu leur entraîneur

Ce nouvel entraîneur arrive à la rescousse. Antoine Kombouaré a été limogé ce dimanche 5 janvier à la suite d'une mi-saison désastreuse : 11 défaites sur 13 matches dont 10 défaites d'affilées : un record absolu.
Surtout, le dernier match perdu par le TFC a engendré son élimination de la coupe de France.
Pourtant, les Toulousains affrontaient une équipe au statut d'amateur : Saint-Pryvé Saint-Hilaire. Une défaite historique donc. Et les supporters sont devenus violents : jets de pétards, fumigènes et arrachages de barrière. Les forces de l'ordre étaient même intervenues.


Denis Zanko: sauveur ?


Dans le passé Denis Zanko a déjà sauvé deux clubs de deuxième division en les maintenant à leur position : le Mans et Laval. Lui même le tourne à la dérision entre deux questions : "j'ai pas pris mon habit de pompier, mais à priori ça ne me va pas trop mal."
C'est pour sauver une équipe de première division qu'il a été appelé cette fois-ci, pour la première fois.
Un appel reçu samedi soir, par le président du Toulouse Football Club, Olivier Sadran. Ce dernier n'a pas l'habitude de s'exprimer dans les médias.
La conférence de presse qu'il a tenue en début de semaine est donc rare.
Face aux journalistes, Olivier Sadran a notamment expliqué que la nomination de Denis Zanko était la meilleure solution.
 

Une mission acceptée par cet ancien directeur technique du centre de formation du TFC, recruté en 2017 sous l'impulsion de Pascal Dupraz. Grâce à deux annnées passées aux côtés des jeunes du club, Denis Zanko connait déjà certains joueurs. Il se définit comme quelqu'un de lucide, humble et passionné.

Aux nombreuses défaites les grands remèdes


Pas de remède miracle pour remettre un club à terre debout, il faut d'abord "s'adapter", précise Denis Zanko.
Il explique sa volonté de d'abord prendre la température de l'équipe, pour mieux la comprendre et lui redonner confiance en recréant une dynamique positive.
Son objectif sera peut-être utile : que les joueurs retrouvent du plaisir. "Tout modifier serait prétentieux de ma part" a t-il expliqué.
Pour Denis Zanko, il faut avant tout poser les bases d'un fonctionnement qui dépasse le cadre du terrain.
Le nouvel entraîneur parle d'un impact affectif non négligeable et d'une forme d'insouciance des joueurs, qu'il n'a pas senti perdus pour autant.

Il est important que ces garçons réapprennent à gagner (...) Je peux proposer des choses mais c'est eux qui ont les clés.

Les clés pour gagner à nouveau mais également pour redonner confiance aux supporters qui étaient allés jusqu'à se cacher derrière les tribunes lors d'un match TFC-Nice, tant ils ont honte de leur club. Et sans les supporters, il n'y aura pas de victoire pour Denis Zanko.
 

Denis Zanko s'adresse aux supporters du TFC
Samedi 11 janvier, le TFC affrontera Brest au Stadium de Toulouse, premier match de l'année, premier match de l'ère Zanko.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus