Pour dénoncer la baisse de subventions, un collectif recouvre de tracts la permanence du maire de Toulouse

Ce jeudi matin à 11 heures, des associations toulousaines ont mené une action à la permanence de campagne du Maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc. Ils ont collé des affichettes à slogans  pour dénoncer la baisse des subventions.

 

Par Corinne Carrière

En pleine campagne municipale, le collectif  mène des actions pour sensibiliser l'opinion. Ce collectif est composé de salariés, bénévoles et militants d'associations.
Les membres de cette interassociation étaient mobilisés aujourd'hui pour dénoncer entre autre la baisse des subventions aux associations.
Selon eux, la mairie a réduit de 25% des subventions pour les associations ces cinq dernières années alors que "la municipalité vote des budgets importants pour la sécurité et la créations d'espaces urbains dédiés à une population privilégiée".
 
Ils ont fait écho de leur action sur les réseaux sociaux
action d'un collectif au local de campagne du maire de Toulouse / © Interasso31
action d'un collectif au local de campagne du maire de Toulouse / © Interasso31

Sur les tracts placardés au local de campagne de Jean-Luc Moudenc on pouvait lire ce matin de nombreux slogans comme :
" 6 millions pour la vidéosurveillance , des sous y en a" ou encore "moins de gentrification plus pour les associations".

Les membres de ces associations étaient  aussi mobilisés ce matin pour informer les toulousains de la précarité de leurs emplois et structures "en raison  du désengagement de l'Etat et des collectivités".
 
Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc n'a pas tardé à  réagir dans un tweet pour dénoncer cette action en décrivant une "permanence dégradée".
Jean-Luc Moudenc a décidé de porter plainte. 
"Ce matin, l’Équipe Aimer Toulouse, que je conduis pour l’élection municipale de mars prochain, a été la cible d’un groupe véhément, bien connu pour ses méthodes dures" dit le maire de Toulouse dans un communiqué.

"Cette agression n’est pas le fruit du hasard. Elle s’inscrit dans un contexte de montée des violences dans notre ville, à laquelle contribuent des forces politiques radicalisées et gauchistes. Face à cette situation, j’assure les Toulousaines et les Toulousains de ma totale détermination à faire face et à ne pas céder un pouce à l’extrémisme," a déclaré Jean-Luc Moudenc, candidat à la Mairie de Toulouse.
 

Sur le même sujet

Les + Lus