Des agents de Tisséo interdits d'accès au Conseil de la Métropole, le bras de fer se poursuit depuis plus de deux mois

Ce jeudi 22 juin 2023, des agents de Tisséo se sont vus refuser l'entrée du Conseil de la Métropole de Toulouse. Ils étaient sur place pour faire entendre leur voix, dans le cadre de la grève qui se poursuit depuis plus de deux mois. Depuis le 11 avril dernier, plusieurs journées de grève ont eu lieu sur le réseau pour défendre une clause de sauvegarde qui garantit aux agents l'indexation de leurs salaires sur l'inflation.

Depuis 8h15, des agents de Tisséo sont rassemblés en bas du centre de Congrès Pierre Baudis, de Toulouse, où se tient actuellement le Conseil de la Métropole. Ils comptaient s'y inviter mais n'étaient pas les bienvenus. L'accès au bâtiment leur a été refusé. 

"Des policiers, sur ordre du maire Jean-Luc Moudenc, nous refusent l'accès", explique Stéphane Chapuis, membre de la CGT Tisséo. Identifiés comme des syndicalistes, les agents ne peuvent donc pas assister au Conseil des élus, "qui est pourtant public", assure Stéphane Chapuis. 

Les agents de Tisséo restent donc devant le centre, "pour faire constater qu'on nous refuse l'entrée" et puis surtout "pour tenter d'interpeller Jean-Luc Moudenc à sa sortie", souligne le syndicaliste.

L'opposition réagit sur les réseaux sociaux et apporte son soutien aux agents de Tisséo.

La décision du tribunal rendue vendredi 

La grève des agents, qui défendent leurs salaires face à l'inflation, se poursuit. Mobilisés depuis le 11 avril, les journées de grèves s'enchaînent sur le réseau Tisseo dont la dernière grande  hier, mercredi 21 juin.

Le conflit semble s'enliser d'autant plus que mardi 20 juin, l'intersyndicale CGT-SUD-CFDT-FNCR était assignée devant le tribunal judiciaire de Toulouse par la direction. Le transporteur demande au tribunal d'autoriser les forces de l'ordre à débloquer les dépôts.

La décision sera rendue demain, vendredi 23 juin. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité