Des étoiles plein les yeux, découvrez et observez le ciel grâce à l'observatoire de Jolimont

La société d’astronomie populaire (SAP) est l’une des plus anciennes associations scientifiques de la ville de Toulouse. Depuis sa création en 1910, son objectif est de vulgariser l’astronomie auprès du grand public grâce à des instruments d’observation exceptionnels. Rendez-vous à l'observatoire de Jolimont.

Observez Jupiter, le système solaire et le ciel profond ou bien des nébuleuses, galaxies ou autres amas ouverts et globulaires, l'observatoire de Jolimont créé en 1846 est ouvert aux amateurs d'astronomie et d'étoiles. Son objectif est de vulgariser l'astronomie auprès du grand public.

L'observatoire de Jolimont possède de nombreux télescopes et lunettes d'observation exceptionnelles :

  • Télescope Meade LX200, ouverture 254mm, avec recherche par GPS et table équatoriale
  • Télescope C8 Celestron, de 200mm
  • Appareil lui aussi très maniable et transportable
  • Dobson de 200 mm, facilement transportable
  • Dobson de 280 mm
  • Lunette Skywatcher, d’un diamètre de 150mm, d’une focale de 1200
  • Télescope Mead 200mm Newton.

Olivier Durrieu passionné d’astronomie et animateur à la société d'astronomie populaire de Toulouse voit bien Jupiter à l’œil nu et avec d’autres bénévoles, il fait vivre l’un des observatoires les mieux conservés de France.

"Pendant longtemps, cette coupole était désaffectée, il n’y avait plus aucun instrument dedans. C’est la société d’astronomie populaire qui, grâce à des financements publics, a reconstruit ce lieu", souligne Olivier Durrieu.

Lunette de la fin du XIXème siècle

Une lunette qui date de la fin du XIXème siècle permet de faire de l’astrométrie, l’observation de la position des astres dans le ciel et leur variation dans le temps. Cet instrument a participé à l’élaboration de la carte du ciel de l’époque.

"Le XIXème siècle était la mode de la découverte des astéroïdes et à Toulouse, un certain Joseph Perrotin, a découvert cinq astéroïdes en cinq ans", précise Christophe Marty animateur à la société d'astronomie populaire de Toulouse.

Dans une ambiance "Jules Verne", le public curieux découvre des instruments qui datent de la fin du XIXème siècle.

"Le lieu est magnifique, c’est du beau mécanisme avec des engrenages et des technologies très anciennes donc c’est assez intéressant pour moi car je fais des études d’ingénieur", détaille un étudiant en école d'ingénieur.

Jupiter en opposition

En ce moment, la star c'est Jupiter. Lorsque l'on observe le ciel, on peut bien la voir car la planète est en opposition. Jupiter est à l’opposé du soleil et donc au plus proche de la terre. L’occasion de la scruter à près de 600 millions de kilomètres.

Il faut imaginer que Jupiter, c’est 10 fois la taille de la terre en diamètre. Nos petits problèmes sur terre sont très petits par rapport à la taille de l’univers. Faire de l’astronomie s’est faire preuve d’humilité.

Olivier Durrieu, animateur à la société d'astronomie populaire de Toulouse

Animations

L'association propose plusieurs façons de découvrir les astres. Sous forme d'animations, ils reçoivent des scolaires du CM2 aux classes de l’enseignement supérieur pour des parcours pédagogiques.

Et pour le public, observation et visite gratuite de l'observatoire le vendredi soir, participation à la nuit des étoiles, aux journées du patrimoine et à la fête de la science.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité