Deuxième jour consécutif d'action et de blocage des taxis à Toulouse

Pour la deuxième journée consécutive, les taxis en grève contre les VTC ont bloqué tôt mercredi matin les accès à l'aéroport de Toulouse et ont lancé une opération escargot sur la rocade et en centre-ville. 

Le barrage filtrant des taxis à l'aéroport
Le barrage filtrant des taxis à l'aéroport © K. Pellat / France 3
Les jours se suivent et se ressemblent. Mobilisés contre les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC), les taxis de la région ont entamé mercredi 27 au matin, comme la veille, le blocage des accès de l'aéroport Toulouse-Blagnac avant de mener une opération escargot sur la rocade et en centre-ville de Toulouse.
Avant 7 heures, il fallait plus d'une demi-heure aux automobilistes pour franchir les 300 derniers mètres et le barrage filtrant installé avant l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Dans le même secteur, la ligne T2 du tramway qui dessert l'aéroport, a été interrompue par les taxis, en revanche la ligne T1 fonctionnait normalement au lever du jour. 

Vidéo : le reportage de Karine Pellat et Eric Foissac
durée de la vidéo: 01 min 51
Taxis

L'accès à l'aéroport était difficile mercredi matin.
L'accès à l'aéroport était difficile mercredi matin. © K. Pellat / France 3
Pendant ce temps d'autres taxis avaient donc entrepris de mener une opération escargot sur l'A621 en provenance de Blagnac, sur la rocade et en centre-ville à l'heure de pointe. 
A la mi-journée, les taxis toulousains ont reçu le renfort de plusieurs dizaines de véhicules de leurs collègues de Bordeaux. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie