La police bloque la diffusion sur Snapchat de vidéos d'un viol vraisemblablement commis à Toulouse

La police a indiqué ce lundi avoir bloqué la diffusion de plusieurs vidéos et demande de ne pas les partager. 

Par Fabrice Valery

C'est à la suite de plusieurs signalements sur le site spécialisé de la police Pharos créé pour signaler un contenu suspect ou illicite repéré sur internet, que la police nationale a bloqué ce lundi soir le contenu de plusieurs vidéos diffusées sur le réseau social Snapchat. 

Selon la police, ces vidéos contiennent "des actes sexuels non consentis qui seraient survenus dans la région toulousaine". 
 

La diffusion de ces vidéos a été suspendue. Toutefois, la police demande de ne pas les diffuser ou relayer si ces vidéos sont encore disponibles sur d'autres supports. 

On ignorait lundi soir la nature des actes perpétrés sur les vidéos incriminées, s'ils se sont effectivement déroulés dans la région toulousaine et à quelle date. C'est la brigade de recherche de la gendarmerie de Toulouse qui a été chargée de l'enquête. 

Sur le même sujet

Le camping de Lamalou-les-Bains, un an après.

Les + Lus