Football. Ligue Europa : héroïque, Toulouse remporte un match de prestige contre Liverpool 3 buts à 2 dans un Stadium explosif

Lors d'un match d'anthologie, Toulouse a pris le meilleur sur Liverpool 3-2 dans le cadre de la 4e journée de Ligue Europa. Le Stadium a rugi pour porter ses Toulousains auteurs d'une rencontre exceptionnelle où ils n'ont jamais lâché. Suivez notre direct et la joie des supporters.

Ils l'ont fait. Les Toulousains, stratosphériques, remportent cette 4e journée de Ligue Europa sur le score de 3-2 contre Liverpool, l'un des meilleurs clubs au monde. Suivez notre direct, et les réactions d'après-match. 

Toulouse est à deux points de la qualification

Au classement, Toulouse fait évidemment une superbe opération. Les Violets se replacent à la deuxième place du classement avec 7 points. Surtout, ils profitent du revers de Saint-Gilloise à Linz pour prendre trois points d'avance sur les Belges. Une victoire contre ces derniers, le 30 novembre au Stadium, serait synonyme de qualification pour les phases finales de la Ligue Europa. 

Toulouse vainqueur des Reds !

Tour d'honneur amplement mérité pour ces Violets, qui vont prendre le temps de chanter avec le virage Brice. C'est Guillaume Restes qui va entonner le chant de la victoire dans le kop. 

durée de la vidéo : 00h00mn45s
La joie des supporters et des joueurs du Téfécé, auteurs d'un exploit historique contre Liverpool. ©Pascale Lagorce / FTV

C'est TERMINÉ ! Toulouse bat Liverpool dans un match spectaculaire, au suspens insoutenable. Devant de deux buts, rejoint en fin de match, le Téf s'est arraché pour sortir vainqueur de ce match incroyable. Les supporters sont aux anges pour la plus belle victoire de l'histoire du club !

Liverpool croit revenir mais voit son but annulé !

90+8 : but annulé, main de Mac Allister ! Cette décision est fêtée comme un but, le stade est en délire ! Il reste quelques secondes à jouer. 

90+7 : coup de froid au Stadium. Nouveau cafouillage et cette fois, c'est l'égalisation pour les Reds. Mais la Var intervient pour une potentielle main au début de l'action. 

Toulouse au forceps

90+6 : c'est le feu dans la défense mais Toulouse se dégage comme il peut. Et obtient une faute très importante ! La fin du match est proche. 

90+3 : ce temps additionnel est interminable mais le Téfécé tient toujours. Ça chauffe entre joueurs après une faute sur Nunez. Coup-franc lointain à suivre pour les Reds. 

90e : 7 minutes de temps additionnel dans cette partie. 7 minutes à tenir pour le Téfécé !

89e : 2e but pour les Reds sur une belle action personnelle de Jota, qui se joue de la défense toulousaine avant de croiser sa frappe du gauche. 3-2, à deux minutes de la fin !

Toulouse tout proche du but

88e : standing ovation pour Thijs Dallinga, deuxième buteur, remplacé par Gelabert. 

87e : Toulouse gère cette fin de match, en repoussant les assauts anglais. Guillaume Restes n'a pas eu de grosse parade à effectuer.

82e : nouvel aveu d'impuissance des Anglais, avec cette frappe de 30 mètres d'Alexander-Arnold. Ça file largement au-dessus du but de Guillaume Restes. 

Toulouse répond dans la foulée, 3-1 !

80e : le Téf ne panique pas et réagit directement. Quel match des Violets, totalement habités dans cette rencontre. Dönnum, premier buteur, cède sa place à Kamanzi. Un choix défensif pour préserver le score. Côté Reds, Jota fait son entrée. 

77e : quel caractère du Téfécé ! Quelques secondes seulement après le but anglais, le Téf réagit : l'action démarre côté gauche, Suazo centre en une touche. Le ballon file devant le but jusqu'à Magri, qui tire fort près du poteau, hors de portée de Gomez sur sa ligne ! Toulouse reprend 2 buts d'avance.

Liverpool revient dans le match

75e : But pour Liverpool, qui inscrit un but contre son camp de Nicolaisen après une longue tête de Gomez au deuxième poteau. 2-1.

72e : 4e changement pour les Reds. Nuñez remplace Gakpo. 

70e : premier changement pour Toulouse. Frank Magri remplace Schmidt. 

68e : encore un corner sans saveur pour Liverpool, devenu friable sur chaque contre-attaque du Téfécé. Dönnum obtient une faute au milieu de terrain. 

Toulouse tout proche du 3-0

67e : Donnüm pour le 3e but ! Finalement annulé pour un hors-jeu au moment de la dernière passe de Schmidt. 

65e : courageux ces Toulousains, qui se battent sur chaque ballon. Comme ce tacle de Casseres sur Gakpo, sans faute. Les Reds de Liverpool sont sans solution. 

61e : quelle ambiance dans ce Stadium, qui n'a jamais autant vibré pour son équipe. Tout le stade se lève, chante "qui ne saute pas n'est pas toulousain". Le Téfécé n'a jamais été aussi proche de la plus belle victoire de son histoire. 

Toulouse 2 Liverpool 0 !

59e : 2e BUUUUUT pour le Téfécé grâce à Thijs Dallinga ! Toulouse presse, Toulouse récupère le ballon et sur un centre, l'attaquant néerlandais contrôle tranquillement et ajuste le gardien d'une magnifique frappe croisée poteau rentrant. Le break est fait, les supporters explosent de joie !

57e : les Reds reprennent le contrôle du ballon mais butent toujours sur la défense du Téf, qui évolue désormais en contre. 

Le Téf croit marquer le 2e but, finalement refusé

51e : d'un but à l'autre, c'est Salah qui est lancé en profondeur et se présente devant Restes. Mais Diarra revient au dernier moment et gêne l'Égyptien. Sortie de but. 

50e : le stade explose après un but de Dallinga. Mais il est finalement refusé pour le Téfécé à cause d'une faute du Néerlandais sur Matip juste avant sa frappe. Des sifflets descendent des tribunes !

49e : Toulouse attaque cette deuxième mi-temps de la meilleure des manières et s'impose dans le camp adverse. Schmidt tire un nouveau corner, mais la tête de Nicolaisen est trop molle pour inquiéter Kelleher. 

C'est reparti ! Trois changements côté anglais

47e : énorme occasion pour Toulouse ! Dallinga s'échappe dans le dos de la défense anglaise. Il fixe puis décale Suazo qui se présente seul face au gardien. Mais comme au match aller, il rate son geste et cette fois, tire à côté... Quel dommage !

45e : sûrement mécontent de la tournure des évènements, Jürgen Klopp effectue trois changements à la pause. Mohamed Salah, Alexander-Arnold et Szobozslai font leur entrée.

Le Stadium en fusion, Toulouse devant à la pause

C'est la mi-temps. Sous une ovation de leurs supporters, les joueurs violets sont devant grâce à un but de Dönnum à la 36e minute de jeu. Les hommes de Carles Martinez Novell sont globalement dominés dans ce match, mais résistent et mettent le feu sur chaque action. L'exploit se rapproche !

45e : corner pour le Téfécé après un bel effort de Dallinga sur le côté gauche. Schmidt le frappe, mais ça ne donne rien. 

44e : nouvelle phase de possession des Reds mais ils ne parviennent pas à trouver d'espace dans la surface toulousaine. Cette fois, c'est Suazo qui se jette dans les pieds de Doak pour récupérer la balle puis une faute. 

41e : ce but a complètement enflammé le stade, qui met désormais la pression sur chaque ballon chaud, chaque faute litigieuse. À l'image de cette nouvelle faute d'Endo, à la limite du deuxième carton jaune. 

Le Téf mène 1-0 !

36e : BUUUUUUUUUT pour le Téfécé ! Ballon perdu sur le côté gauche par Tsimikas, Dönnum en profite et conduit son ballon jusqu'à la surface des Reds. Il arme du pied gauche, le ballon est contré et termine sa course dans les filets des Reds. Kelleher ne peut rien faire. Tout le stade est debout !

34e : Toulouse sort un peu plus de son camp. À l'image de Dallinga, plus haut sur le terrain et qui vient prêter main forte au milieu de terrain. Il provoque un carton jaune du Japonais Endo, coupable d'une semelle. 

32e : après un cafouillage suite à un corner des Reds, Restes rate sa sortie et le ballon revient vers un joueur anglais qui enchaîne avec une frappe. Le portier toulousain s'interpose d'une main ferme. 

Première occasion pour le Téfécé

30e : première occasion toulousaine. Sur un renvoi risqué de Restes à ras de terre plein axe, le ballon circule et arrive vers Schmidt sur le côté droit. L'Allemand centre en une touche pour Suazo au second poteau, légèrement trop court pour bien ajuster sa reprise qui file en sortie de but. 

28e : les supporters violets donnent de la voix pour soutenir leur équipe, en souffrance mais dans le coup. Il y a beaucoup d'engagement et d'intensité dans ce match. 

Les Reds insistent

25e : techniquement au-dessus, monopolisant le ballon, les Anglais butent sur la défense toulousaine qui ne laisse aucun espace dans sa surface de réparation. Sur les 6 mètres du gardien Guillaume Restes, six joueurs anglais sont très hauts dans les 20 mètres adverses. 

22e : les Toulousains ne parviennent pas à se défaire du pressing des Reds les peu de fois où ils ont le ballon. En face, les Reds font circuler de droite à gauche en essayant de trouver une faille. Le Téf subit, mais tient bon pour l'instant. 

17e : nouvelle action chaude des Reds. Doak déborde côté droit et centre. Le ballon est dégagé dans l'axe et revient sur Mac Allister qui le reprend de volée. Le ballon est contré de justesse et termine en corner. 

La défense toulousaine résiste

12e : Liverpool intensifie sa pression avec toujours Gakpo à la baguette. Le Néerlandais décale cette fois Eliott, qui voit son tir contré. 

11e : nouveau coup-franc pour Liverpool, une nouvelle fois botté par Gakpo. Les Violets parviennent à se dégager, mais Schmidt concède une faute qui lui vaut le premier carton jaune de la partie. 

9e : première situation pour le Téf sur corner. Matip dégage son camp. Mais le ballon revient ensuite sur Dallinga qui obtient un nouveau corner, qui ne donne rien. 

Liverpool touche la barre

7e : Toulouse n'existe pas vraiment dans ce début de match complètement maîtrisé par les hommes de Jürgen Klopp. Chaque initiative toulousaine est repoussée par les Reds. 

4e : premier coup-franc dangereux pour les Anglais. Gakpo s'exécute et trouve la tête de Joël Matip, qui dévie sur la barre transversale ! Première frayeur dans la défense toulousaine.

2e : les Anglais conservent le ballon dans ces premières minutes et effectuent un pressing très haut comme lors du match aller. Les Toulousains sont gênés pour l'instant. 

C'est parti ! les Toulousains donnent le coup d'envoi

Toulouse - Liverpool, c'est parti ! Dans une ambiance de feu, les Violets engagent. 

À 15 minutes du début de la rencontre, les deux équipes rentrent aux vestiaires. Le virage Brice se fait de plus en plus entendre, et entonne le "Se Canto" dans une marée violette, et le "Téfécé Coupe d'Europe". Le coup d'envoi approche !

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Le "Se Canto" qui résonne dans tout le stade. ©Rémi Surrans/FTV

Les Reds, sous les sifflets du public

Les joueurs anglais font leur apparition sur la pelouse, sous les sifflets du public toulousain. La star égyptienne Mohamed Salah est bien là, mais débutera sur le banc. Le champion du monde argentin Alexis Mac Allister est titularisé, comme l'international néerlandais Cody Gakpo. Pour le reste, beaucoup de jeunes et d'habituels remplaçants sont alignés. 

durée de la vidéo : 00h00mn21s
Les joueurs de Liverpool partent à l'échauffement. ©Pascale Lagorce / FTV

Toulouse à 5 derrière

Les compositions sont sorties. Le Téfécé va jouer à cinq derrière ce soir, pour tenter de contrer l'armada des Reds. Pas de surprise dans le 11 : Dallinga est titulaire devant, Sierro sera capitaine au milieu de terrain. 

Les joueurs sont arrivés

Dans une ambiance de fête, les joueurs des deux équipes sont arrivés au Stadium. Les Toulousains ont d'abord été accueillis par leurs supporters, suivis des Reds de Liverpool. Les deux équipes ont ensuite reconnu la pelouse du Stadium, dans un très bon état. 

Toulouse sur une spirale négative

Le Téfécé n'est pas au mieux en ce moment. Les Violets restent sur cinq matchs sans victoire toutes compétitions confondues, et 10 buts concédés sur les trois derniers matchs. La défaite contre Le Havre (1-2) dimanche au Stadium, un concurrent direct pour le maintien en Ligue 1, a fait encore plus mal à la tête avec deux buts concédés en fin de match. Le Téf flirte avec la zone rouge et ne possède qu'un seul point d'avance sur le 18e, Metz. 

La Ligue Europa est heureusement une bonne bouffée d'oxygène depuis le début de la campagne. En trois matchs, le bilan est équilibré (1 nul, 1 victoire, 1 défaite). Troisième (4 points) à égalité de points avec l'Union Saint-Gilloise, les Violets ont toutes les cartes en mains pour finir deuxième.

Car Liverpool semble inaccessible à la première place du groupe. Les Anglais font carton plein dans cette Ligue Europa avec trois victoires, et sont invaincus depuis le 30 septembre. Ils ont surtout infligé une correction aux Violets il y a deux semaines à Antfield (5-1). 

Présent en conférence de presse mercredi 8 novembre, l'entraîneur de Toulouse Carles Martinez Novell sait que la tâche s'annonce ardue. "On parle beaucoup de ce match. On a beaucoup débriefé le match aller, et on a beaucoup de choses à améliorer" admet-il. "L'aspect mental va être important en plus de l'aspect technique. On n'est pas préoccupé par ce qu'il s'est passé à Liverpool mais plutôt concentré sur ce que l'on va faire."

Le latéral chilien Gabriel Suazo veut mettre de côté la mauvaise série en cours. "Peu importe le moment, le plus important est de tout donner sur le terrain, et l'énergie que l'on va mettre pendant le match. On reste convaincu qu'on peut le faire avec notre style de jeu."

Même si le match aller s'est déroule sans incident autour et à l'intérieur du stade, la rencontre de ce soir est classée "à risques" par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH). Il est notamment interdit de posséder ou transporter des pétards et des fumigènes. La préfecture recommande d'anticiper les déplacements en raison de la forte affluence attendue. 

Liverpool de retour au Stadium 16 ans plus tard

Les supporters toulousains ont toujours des étoiles plein les yeux de ce déplacement malgré cette défaite à Antfield il y a deux semaines. Les belles images de leur cortège jusqu'au stade et de leurs chants dans les tribunes ont marqué les fans de football et les Anglais eux-mêmes. Ils prolongeront cette ambiance au Stadium, qui sera plein à craquer pour cet évènement. 

Les deux équipes se sont déjà affrontées il y a déjà 16 ans. Un match pour une place en phase de groupes de Ligue des Champions, finalement perdu 1-0 au Stadium dans la chaleur du mois d'août. Ce soir, ça ne sera pas la même chaleur. Mais les Toulousains ne rêvent pas moins de vaincre ces Reds.