Mystère autour de disparitions de chats en série près de Toulouse : la gendarmerie lance un appel à témoins

La gendarmerie de Castelginest (Haute-Garonne) a ouvert une enquête en novembre dernier après le signalement d'une série de disparitions de chats. Difficile de savoir pour l'heure s'il s'agit d'actes malveillants ou de banales disparitions. Les gendarmes lancent un appel à la population. 

Une quinzaine de chats auraient disparu en quelques mois.
Une quinzaine de chats auraient disparu en quelques mois. © Philippe Clément / MAXPPP

Les chats seraient-ils devenus persona non grata sur la commune de Castelginest (Haute-Garonne) et son secteur ? Ou s'agit-il de banales disparitions de félins ? C'est la question à laquelle les gendarmes tentent de répondre. 

Ils ont ouvert une enquête en novembre 2020 suite au signalement de la disparition d'une quinzaine de ces animaux domestiques.

Un phénomène qui se serait amplifié

C'est une Casteleginestoise qui a donné l'alerte en août dernier, persuadée que la disparition de certains chats était le fait d'actes malveillants. Depuis, elle recense les cas de félins dont on ne retrouve pas la trace sur sa commune. Et d'après elle, le phénomène se serait amplifié fin février. 

Pour faire avancer l'enquête, la Gendarmerie de Haute-Garonne lance donc ce lundi un appel à témoins pour tenter d'évaluer l'ampleur de la situation et déterminer, si oui ou non, il y a une origine criminelle derrière la disparition de ces animaux domestiques. 

Si vous êtes le propriétaire d'un chat qui a disparu dans le secteur de Castelginest ou sur une des communes qui relèvent de sa compétence territoriale (Aucamville, Castelginest, Fonbeauzard, Lapeyrousse-Fossat, Launaguet, Montberon, Pechbonnieu, Saint Alban, Saint Geniès Bellevue, Saint Loup Cammas), vous êtes donc invités à venir signaler ces faits à la brigade de Castelginest ou auprès de la police municipale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature disparition faits divers enquêtes vos rendez-vous