• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Elections européennes : la visite très discrète de Christophe Castaner près de Toulouse par crainte des gilets jaunes

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner est venu discrètement à Toulouse pour une réunion publique / © M.Viala/MAXPPP
Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner est venu discrètement à Toulouse pour une réunion publique / © M.Viala/MAXPPP

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a passé quelques heures en région toulousaine dans le cadre des élections européennes ce jeudi 23 mai. Une réunion à "huis clos", pour des raisons de sécurité.

Par Laurent Dubois

Ce jeudi 26 mai, à 18 heures, le ministre de l’Intérieur a apporté sa contribution à la campagne des Européennes près de Toulouse.

Des collègues de Christophe Castaner avaient opté pour une opération de phoning, en direct du siège d’En Marche.
Le ministère de l’Intérieur a préféré prendre un avion pour Toulouse. Au bout du voyage, pas de meeting mais une salle de 50 personnes.
 


Un "sacré" déplacement pour le 1er flic de France. Malgré un agenda (forcément) chargé, des heures loin de Paris, plus de 1000 kilomètres dans les airs et tout cela pour une "poignée" de militants.

Et on peut ajouter : sans véritable couverture médiatique. Seulement deux médias locaux ont été associés à l’évènement organisé à Blagnac près de Toulouse.

D’ailleurs, un des médias invité appartient à un des concurrents de Christophe Castaner pour les Européennes : le président d’honneur des radicaux de gauche (allié de la liste PS-Place Publique), Jean-Michel Baylet.

Même sur le volet médiatique, le déplacement de Christophe Castaner est "décalée".

Sauf qu’il existe une explication. L’absence de public ou d’une couverture presse se justifie par...la crainte des gilets jaunes. Des ministres sont venus récemment dans la région et ont été chahutés.

Christophe Castaner n’a pas voulu subir le même sort. En effet,  selon nos informations, le cabinet du Ministre a ouvertement évoqué un risque "gilet jaune" auprès des invités à la réunion.

Une consigne de discrétion a été donnée par les collaborateurs de Christophe Castaner. Les participants ont notamment été priés de ne pas annoncer la venue du ministre.

La méthode a été efficace : aucun incident à signaler. En revanche, s’agissant de l’efficacité politique du déplacement, ça se discute.

Un seul papier dans la presse locale. Il évoque le vote Hamon des filles de ...Christophe Castaner.
 

Sur le même sujet

témoignage du piéton percuté à Montpellier

Les + Lus