Été 2024 : saison touristique prometteuse malgré des débuts perturbés par les élections et une météo capricieuse

En Haute-Garonne, la saison touristique de l’été 2024 semble prometteuse, mais risque d'être perturbée en raison du contexte politique et climatique. Le département se distingue comme "une destination nature par excellence, et séduit un nombre croissant de voyageurs engagés".

Du pays Comminges-Pyrénées au Lauragais, en passant par le Volvestre, la campagne toulousaine et le Frontonnais, la Haute-Garonne avec son "accent nature" semble avoir la cote selon Loïc Gojard, président de Haute-Garonne Tourisme. "Les demandes dans nos points d'accueil en témoignent et reflètent cette tendance. Les activités de plein air, les itinéraires de randonnée et les hébergements Gîtes de France (dont certains écologiques) sont de plus en plus prisés. En Haute-Garonne, tout est réuni pour des vacances estivales réussies en harmonie avec la nature."

Réservation : une saison estivale à la dynamique contrastée malgré un premier semestre positif  

Au 1er juillet, Haute-Garonne Tourisme Réservation affiche :

  • + 23% du volume d'affaire par rapport à 2023 
  • 65 749 nuitées vendues en Haute-Garonne
  • succès du "early booking"

Les mois d’avril et mai enregistrent de bons résultats sur l’ensemble de la saison. Avec une forte progression concentrée sur les vacances scolaires, notamment en raison des nombreux ponts.

Une saison d’été prometteuse, perturbée par le contexte politique et climatique


Selon Loïc Gojard, Président de Haute-Garonne Tourisme, "cette année, beaucoup de vacanciers ont réservé plus tôt. Le mois d’août compte à ce jour le plus grand nombre de réservations. Nous observons une augmentation de la demande de la clientèle parisienne, certains ont prévu en effet de « fuir » la capitale durant la période des JO".
"Néanmoins, depuis fin juin, nous constatons une baisse des demandes de réservations. Le contexte politique, les élections et les intempéries en France ont ralenti l’activité. Il semble qu’une partie de notre clientèle, majoritairement française, qui n’a pas encore réservé ses vacances, attende le dernier moment. Les demandes de dernière minute sont freinées et le mois de juillet risque d’être impacté".

Après une belle avant-saison, les offices de tourisme misent sur une fréquentation estivale en hausse

Après un mois de mai exceptionnel dans le Volvestre atteignant des records de fréquentation, l'été démarre sur les chapeaux de roues. Le mois de juin, plus calme qu’en 2023 à cause d’une météo capricieuse, est malgré tout marqué par le retour des étrangers et une forte présence de touristes nationaux.

Seuls les excursionnistes et les locaux se font plus discrets, attendant sûrement une météo plus clémente. Les réservations d'hébergement sont encore faibles, beaucoup optant pour des décisions de dernière minute. Cependant, les animations connaissent un grand succès, avec des réservations nombreuses et des visites déjà complètes pour juillet, notamment autour des thèmes de la nature, de la faune et de la biodiversité, rappelle Loïc Gojard, président de Haute-Garonne Tourisme.

Les parcs de loisirs semblent surfer sur la même vague


Dans les parcs de loisirs, au Village Gaulois de Rieux-Volvestre ou chez Animaparc au Burgaud, le début de saison est positif sans être exceptionnel. Des sites tributaires des caprices de la météo de ce printemps. Tous espèrent une meilleure progression cet été.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité