Une étudiante de Sciences Po Toulouse disparaît mystérieusement sur une plage en Afrique du Sud

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.V
Marie Seather Ostbo a été aperçue pour la dernière fois sur une plage d'Afrique du Sud.
Marie Seather Ostbo a été aperçue pour la dernière fois sur une plage d'Afrique du Sud. © Facebook/Marie Seather Ostbo

Marie Seather Ostbo, 20 ans, est portée disparue depuis le mercredi 18 avril. La dernière fois que cette étudiante norvégienne de Sciences Po Toulouse a été aperçue, c'était sur une plage d’Afrique du Sud où elle était en vacances avec des amis. 

Depuis le mercredi 18 avril au soir, Marie Seather Ostbo, n'a donné aucun signe de vie. L'étudiante norvégienne de 20 ans, qui poursuit ses études à Sciences Po Toulouse, était en voyage en Afrique du Sud avec des amis.

La dernière fois qu'elle a été aperçue, la jeune fille était partie seule sur une plage de la cité balnéaire de Sedgefield près du Cap. Ses amis restés à l'hôtel, inquiets de ne pas la voir revenir, ont alerté les secours.

Des recherches ont immédiatement été organisées le long de la côte. Elles se sont poursuivies toute la journée de dimanche, sans résultat. Contacté par la rédaction, Olivier Brossard, le directeur de Sciences Po Toulouse a confié : ''Nous sommes très inquiets. Nous sommes en contact avec l'ambassade de Norvège en France, et personne n'a de nouvelles de Marie. Nous n'avons aucun élément nouveau concernant sa disparition".

Selon Norway Today, les caméras de surveillance de l'hôtel ont filmé la jeune fille, entre 18 heures et 19 heures le mercredi soir alors qu'elle se dirigeait vers la plage.
Les recherches menées sur la côte ont permis de retrouver des effets personnels de Marie, dont son téléphone portable. L'étudiante aurait-elle fait une mauvaise rencontre ou se serait-elle noyée ? Les enquêteurs ne privilégient aucune piste.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.