Euro 2021 : pas d'interdiction de retransmission dans les bars près de Toulouse sauf dans le Tarn et les Hautes-Pyrénées

Les bars et restaurants de Midi-Pyrénées sont autorisés, mardi 15 juin, à retransmettre en terrasses le premier match de l'équipe de France de football de cet Euro 2021. Seules exceptions : les départements du Tarn et des Hautes-Pyrénées où les préfectures interdisent ces diffusions en extérieur 

Dans les départements de l'ancienne région Midi-Pyrénées, les bars et restaurants peuvent retransmettre le match de l'équipe de France de football face à l'Allemagne, excepté dans le Tarn. Archives.
Dans les départements de l'ancienne région Midi-Pyrénées, les bars et restaurants peuvent retransmettre le match de l'équipe de France de football face à l'Allemagne, excepté dans le Tarn. Archives. © Vanessa MEYER - MaxPPP

Ce rendez-vous est attendu de longue date par les supporters de l'équipe de France de football. Ce mercredi 15 juin, les Bleus débutent l'Euro 2021 face aux joueurs de la Mannschaft. La rencontre a d'autant plus de saveurs que la France se déconfine progressivement. Avec l'arrivée des premières chaleurs, ce match est aussi l'occasion d'aller prendre un verre entre amis en terrasses.

Aucune interdiction de retransmission, comme à Toulouse lors de la finale de coupe d'Europe de rugby, n'a été prise ces derniers jours en Haute-Garonne, dans le Lot, dans le Tarn-et-Garonne, en Ariège, dans le Gers, dans l'Aveyron. Exceptions faites du Tarn et des Hautes-Pyrénées.

Le Tarn et les Hautes-Pyrénées privées de retransmission en terrasse

Dans un arrêté pris le 11 juin par la préfète Tarn, concernant les nouvelles mesures de lutte contre la propagation de l'épidémie de covid, "la diffusion de musique amplifiée et les retransmissions télévisées sur les terrasses de débits de boissons et des restaurants" sont interdits jusqu'au 30 juin.

Une décision très mal vécue par les restaurateurs notamment albigeois. Contactés, plusieurs d'entre-eux se refusent à commenter ce choix de la préfète du Tarn mais tous expriment une véritable incompréhension à cette exception locale. 

Luc Massol accepte lui de parler. Pour le représentant de la branche cafés discothèques umih81 "cet arrêté est parfaitement compréhensible mais aussi inadmissible". "C'est compréhensible, explique-t-il car nous sommes dans une situation de crise sanitaire et il faut respecter le protocole. Mais c'est inadmissible car l'arrêté a été pris vendredi sans que personne n'en soit informé et sans concertation. Nous sommes très nombreux à avoir investit dans des téléviseurs et des écrans géants que nous ne pourrons pas utiliser. C'est scandaleux. On nous prend pour des pantins".

Pour les Hautes-Pyrénées, la préfecture indique à France 3 Occitanie de son côté : "La retransmission des matchs est possible à l'intérieur des bars et restaurants, les clients resteront assis. A l'extérieur, la retransmission et installation d'un écran géant ne sera pas possible car il existe un risque de regroupement de personnes extérieures à l'établissement."

Pas de dérogation pour le couvre-feu

A Roland-Garros, des centaines d'amateurs de tennis avaient pu assister vendredi 11 juin à la défaite de Rafaël Nadal face à Novak Djokovic, autorisés à rester jusqu'à la fin du match pourtant intervenue au-delà de 23 heures. Mais cette fois-ci, pas de fleur de la part du gouvernement. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a confirmé que le couvre-feu reste fixé ce soir à 23h, malgré le match de l'équipe de France.  

Pour autant, les personnes qui, mardi 15 juin, regardent le match à l’extérieur de leur domicile peuvent rentrer chez elles à l’issue de celui-ci, a indiqué le ministre aux préfets dans une note. Il y aura "une tolérance pour les personnes qui rentreraient chez elles après avoir suivi le match dans un bar" a explique sur franceinfo Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports.

Des "fans zone" après le 30 juin ?

Pour l’Euro, le ministère de la Jeunesse et des Sports a soumis l'autorisation à ces endroits dédiés au respect d’un cahier des charges très lourd. Mais là aussi, les supporters vont devoir prendre leur mal en patience et prier pour que les Bleus aillent le plus loin possible dans cette compétition. La mairie de Toulouse envisage l'installation d'une fan zone mais après le déconfinement, soit au moment des demi-finales de l'Euro 2021...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport covid-19 santé société déconfinement