• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Festival international d'art de Toulouse : 2 ou 3 choses à voir (et à savoir)

Jorge Pardo dans la salle des chapiteaux du musée des Augustins / © Franck Alix / FIAT
Jorge Pardo dans la salle des chapiteaux du musée des Augustins / © Franck Alix / FIAT

La deuxième édition du FIAT (ex-Printemps de septembre) s'ouvre vendredi 23 mai (et jusqu'au 22 juin). Voici une petite sélection d'événements à voir pour les amateurs d'art contemporain et pour les autres. 

Par Fabrice Valery

Le Festival international d'art de Toulouse (FIAT) a pris l'an passé la succession du Printemps de Septembre, dont il est l'émanation. Pour la deuxième année consécutive, les artistes de renom vont donc exposer dans la ville rose : comme d'habitude les grands lieux d'exposition sont investis mais le festival est aussi... dans la rue !

L'ouverture musicale d'Archie Shepp

En association avec la Fondation Cartier pour l'art contemporain, le célèbre saxophoniste de jazz, ouvre le festival par un concert avec ses invités aux Abattoirs vendredi 23 mai à 20h15.
archie shepp

Le jeu de piste lumineux de Yann Kersalé

Le célèbre sculpteur de lumière habille les candélabres du centre-ville dans une sorte de jeu de piste pour guider les visiteurs entre les différents lieux du parcours du festival. Son installation, visible surtout la nuit, détourne et amplifie les éclairages publics. 

Le musée des Augustins revu par Jorge Pardo

L'artiste et designer américain revisite l'ensemble de chapiteaux romans du XIIème siècle du musée des Augustins, trésor du patrimoine toulousain. jorge Pardo a repensé la présentation de cette collection et son installation restera en place jusqu'à l'édition 2016 du festival. 
 

Le musée des Augustins revisité

La frise rouge de Thomas Huber à l'espace Bazacle

L'artiste suisse fait correspondre son oeuvre la Rote Fries (la frise rouge) avec ce lieu d'exposition issu du patrimoine architectural industriel : il installe une grande bande rouge pour mettre en scène et en miroir ses tableaux. 

Les décors de Rémi Groussin à Colomiers

Plusieurs lieux d'expositions sont associés au FIAT. Un partenariat qui s'illustre par exemple au Pavillon Blanc, la médiathèque de Colomiers, qui accueille cette année l'exposition du jeune plasticien toulousain Rémi Groussin. Un artiste qui s'inspire des séries télé, de la BD ou même... d'un paquet de cigarettes.

Rémi Groussin à Colomiers




 



Sur le même sujet

Béatrice Gille rectrice de l'académie de Montpellier

Les + Lus